Informations

Exposition de Viviane DALLES

Exposition de Viviane DALLES :

"Ce qu'il en reste" à BRAM, du 20 avril au 2 juin.
Il y a une date : le 15 octobre 2018.
Il y a des faits : une crue exceptionnelle, 257 communes de l’Aude touchées, 15 morts, 99 blessés, d’importants dégâts matériels …
Que reste-t-il aujourd’hui des traces de la crue du 15 octobre 2018 dans l’Aude ?
Pour cet essai photographique, Viviane Dalles a rencontré des habitants sur trois territoires distincts qui furent fortement impactés : Villegailhenc, Trèbes, Saint-Hilaire.
En recueillant leur histoire, c’est notre histoire contemporaine qui s’inscrit dans le temps. C’est préserver l’invisible et permettre aux générations suivantes de comprendre ce qu’il en reste.
Entrée libre et gratuite.

De passage à Villegailhenc ce jeudi 25 avril

Le jeudi 25 avril, le Tour Auto 2024 traversera notre commune (venant de Mazamet et se rendant à Carcassonne), l'heure de passage prévue est 17 h 30.

L’intérêt de ce Tour Auto est de pouvoir assister au passage de voitures de légendes sur les routes près de chez soi. Avec plus de 240 engagés, le passage des concurrents durera plusieurs heures. Parmi les prototypes les plus mythiques mis à l’honneur lors de cette édition, vous pourrez voir en action des Porsche 906 et 910, une Ferrari 512 M, une Jidé 1600n, une rare et méconnue BSH Berlinette qui revient 53 ans après sa première participation ou encore les BMW 3.0L CSL. En catégorie Régularité, Brandon Wang sera à nouveau présent avec sa Ferrari 250 GTO noire (#4219GT), un des 36 exemplaires produits.

Nous avons noté en plus des cohortes de 911, de BMW, Ferrari, MG, Jaguar, Alpine, Alfa Romeo, Lotus, des Aston Martin DB2 1952, Porsche 914/6, Stratos Gr.4, Shelby Cobra, De Tomaso Gr.4, BMW M1 Procar ou 507, NSU 1200 TT, Ferrari 512 M, Jidé 1600, Fiat 8V Zagato et plein d’autres raretés ou engins plus populaires signés Renault, Fiat, Ford, etc… Il ya même un Cox de 1973 !

Au Lycée Charlemagne ces 26 et 27 avril

TFC : matchs des 6 et 7 avril

Terrain d'Honneur de Villegailhenc :

Samedi 06 avril à 14h30 : match de l'équipe U15-1 contre Narbonne Montplaisir 1 en Challenge Claude Lacour

Dimanche 07 avril à 15h : match de l'équipe sénior 2 contre ASC des Iles



Où est Jeanne Madeleine ?

Villegailhenc – Jeanne Madeleine a disparu
Comme tous les matins, Pierre ROGER s’est rendu à l’église pour sonner l’Angélus. Quelle ne fut pas sa surprise : il manquait une note ! Escaladant les marches du clocher, il constata qu’il manquait une cloche. Jeanne Madelaine avait disparu…
La disparue est née en 1883, mesure 1m 06 et souffre d’un léger embonpoint, 680 kg pour 85 cm de diamètre. Elle a, semble-t-il, été aperçue pour la dernière fois au rond-point de Bériagne près de l’entreprise NOUGALET.
Contacté, l’évêché se veut rassurant : « Il se passe souvent des choses bizarres les 31 mars mais nous croyons au miracle ! »


Réunion mairie / associations du 27 mars

Ce mercredi 27 mars, s’est tenue la réunion mairie/associations. 
En présence de Michel PROUST (maire), de Marie-Jo GANET (culture) et de Michel SICART (associations), les représentants des différentes associations et écoles étaient réunis pour établir le calendrier d’occupation des salles.

Les activités, qui avaient repris après la période inondations/Covid, sont arrivées maintenant en plein développement. La plupart des associations ont augmenté leur nombre d’adhérents et multiplient leurs propositions, il est donc crucial de se coordonner pour donner à chacun la place qu’il mérite dans un calendrier de plus en plus chargé pour une disponibilité de locaux limitée.

Dernièrement, plusieurs associations se sont unies pour proposer une activité commune. Cette démarche devrait se reproduire à l’avenir afin d'organiser un événement plus conséquent (à définir), les associations décident de se réunir bientôt pour organiser un forum des associations qui devrait se tenir au mois de septembre.

La réunion se termine par l’intervention du maire qui demande aux associations d’éviter les gaspillages en matière d’énergie : dans un budget aux collectivités locales qui ne cesse de se réduire, sans augmenter la taxe communale et en maintenant ses priorités (comme le budget des écoles par ex.), il juge important de maintenir les activités proposées par toutes les associations. Il en va de la cohésion des habitants et du développement du bien vivre ensemble.

La lettre d'information seniors est en ligne

Le carnaval à Villegailhenc

La première édition du carnaval organisée samedi dernier par l’Association des Parents d’élèves de Villegailhenc a tenu ses promesses. 
Enfants, parents, grands-parents, amis, tous étaient là pour passer un bon moment. Le cortège s’est élancé dans les rues du village et a fait une escale devant la boucherie pour s’approvisionner en bonbons offerts par le boucher. Après un goûter pris à la salle polyvalente, distribution de ballons et jugement de Rosalia, madame Carnaval, qui ,vu que les enfants étaient pleins d’énergie, voulait supprimer les vacances scolaires , les vélos, les trottinettes, et surtout réquisitionner tous les ballons du village pour les J.O. 
La soirée s’est poursuivie par une boum pour les enfants et la possibilité d’apporter un pique-nique pour prolonger la soirée.
Une belle réussite pour cette manifestation qui a animé les rues du village et ravi petits et grands.

Un grand merci à tous d'être venus si nombreux !
Nous avons passé un excellent moment, les enfants se sont bien amusés et j'ai l'impression que certains adultes aussi !
On remercie la Mairie de Villegailhenc pour son soutien !
Notre policier municipal qui nous a permis de défiler en sécurité !
Muriel Cherrier & Christian Raynaud pour avoir pris le temps de venir nous voir et de nous aider à imaginer de nouveaux projets !
Merci Gailhenc le phénix pour votre aide et votre bonne humeur !
Mille mercis à tous les parents bénévoles, merci pour votre folle imagination, votre engagement et votre bonne humeur !



Commémoration du 19 mars

Rien n'est oublié après 61 ans, d'où cet hommage aux victimes.

Ce mardi 19 mars à 10 h 30, jour de la commémoration du cessez-le-feu en Algérie, la Fédération nationale des Anciens combattants en Algérie, Maroc et Tunisie (Fnaca) locale a invité la population à se souvenir, face au monument aux Morts de toutes les victimes de cette guerre. 

La Fnaca de Conques s’est jointe à celle de Villegailhenc pour s’associer à cette cérémonie. Un dépôt de gerbe, une minute de silence et une lecture de manifeste se sont succédé en présence de Michel Proust , maire, et d’une partie des Villegailhencois.

Réunion des associations ce 27/03

ORDRE DU JOUR :
1. Réservation des salles
2. Tour de table
3. Subventions : récupération des dossiers de demande (voir compte-rendu de la réunion du 02 octobre 2023)
4. Forum des associations : projet d'organisation.
5. Questions diverses.

Bons Plans acticity: nouveaux partenaires

📣 ALERTE BONS PLANS ABONNÉS 📣
Des nouveaux partenaires toujours plus proches de chez vous ! 🤩
📍Villemoustaussou, Villegailhenc, Pennautier, Quillan
💅🏽 Judy Nails Beauty : https://www.acticity.com/offre/bien-etre-5
🛒 Le Jardin de l'Aldéa : https://www.acticity.com/offre/epicerie-1
🍷Les Balades de Bacchus : https://www.acticity.com/offre/epicerie-fine
💈Barber's V&M : https://www.acticity.com/offre/coiffeur-6
🍣 Yota Sushi : https://www.acticity.com/offre/restaurant-22
🏯Le Manoir d'Amiel : https://www.acticity.com/offre/sejour-vacances-1
🍇Château Auzias : https://www.acticity.com/offre/etablissement-vinicole
🛶 La Forge de Quillan : https://www.acticity.com/offre/sejour-vacances-2

Monti Ranch journée du 20 avril

Les Magic'Ilards en représentation

Quand s'inscrire pour les élections du 9 juin ?

Pour voter lors des élections européennes 2024, vous pouvez vous inscrire en ligne jusqu'au 1er mai, ou avec le formulaire jusqu'au 3 mai. 

Mais vous avez jusqu'au 29 ou 30 mai, si vous êtes dans une situation particulière (jeune de 18 ans sans recensement citoyen, déménagement récent, récente acquisition de la nationalité française, droit de vote récemment recouvré).

Cela peut se faire en mairie ou sur Internet, avec un justificatif de domicile et une pièce d'identité.

Commémoration du 19 mars

Madame, Monsieur,
Monsieur le Maire et Monsieur le Président de la Fédération Nationale des Anciens Combattants d'Algérie vous invitent à la cérémonie de commémoration du cessez-le-feu en Algérie, qui aura lieu, à la demande de la FNACA le :
MARDI 19 MARS 2024 à 10h30.
selon le programme suivant :
Rassemblement devant le monument aux Morts.
Dépôt de gerbe
Minute de silence
Lecture de manifestes.
Comptant sur votre présence, je vous prie de croire, à l'assurance de mes sentiments les meilleurs.
Michel PROUST
Maire de Villegailhenc

Malgré les pluies, nous sommes toujours en vigilance

Elagage sous la ligne 63 KV

Le carnaval à Villegailhenc

Carnaval es arribat


Dans le village, depuis toujours et dans l’ancien temps aussi, la tradition populaire du carnaval a été un rendez-vous incontournable en février avec parfois des interruptions momentanées du calendrier des festivités carnavalesques.
Aujourd’hui, à la limite de notre mémoire, seuls les albums photos restent. Il est donc difficile pour les plus jeunes de se remémorer les traditions vécues par les anciens qui avaient à cœur de faire la fête déguisés et grimés pour danser et farandoler aux sons d’une fanfare où d’une sono sous une pluie de confettis.
Cependant, pour les anciens, les souvenirs refont surface…Dans les années 60, Carcassonne et sa région, avait à cœur de faire revivre les fêtes de carnaval, d’où sa lignée des « Carcassus 1er, 2ème,3ème …», affublés de tous les maux après des jugements expéditifs et voués immanquablement à leur crémation sur la place publique, sous les yeux de leurs reines fraîchement élues et d’une foule en délire.
Chaque village, avec sa jeunesse fabriquait en nocturne et en catimini, son char fleuri qui irait défiler avec les autres à la ville lors d’un « corso ». Filles et garçons faisaient des fleurs en papier et des masques appropriés. Cette ambiance indéfinissable de « carnaval » régnait quelques semaines auparavant, le temps de la réalisation du « char ».
En 1960, donc, pour son « auberge fleurie » Villegailhenc obtint un prix prestigieux de la part du jury carcassonnais, (notre photo).
Et ce n’est qu’à partir de 1981, sous l’impulsion de l’AMICALE, que l’esprit de carnaval local, renaît de ses cendres à Villegailhenc . Le village vit régner « Prougrès 1er »en 1981, « La Feignasso » en 1983, le « Roi des sports » en 1984, « Frégélut » en 1985, la « Merdassière » en 1986, « Francisman », « Ampello cal Plugo », « Mr Euro » en 2002 et quelques « souverains »éphémères dont je ne souviens pas les noms, pour ensuite tomber quelque part dans l’oubli de leur crémation.
Cependant, ces écrits qui précèdent semblent émoustiller (je le vois) nos vieux « carnavanophiles » qui se souviennent du temps d’alors, qui, après avoir revisité leurs armoires se déguisaient pour défiler, danser, et accompagner en musique, leur souverain félon que l’on allait juger et jeter au bûcher à l’issue d’un jugement partial et arrangé, à la tombée de la nuit.
Malgré les aléas récents qui ont déréglés la vie associative, la fibre carnavalesque festive ne se dément pas, et beaucoup dans le village sont nostalgiques de ces« majorettes », « buffolis » et autres déambulations festives spontanées, pendant les fêtes locales ou dans le courant de l’année !
Mais cet esprit là, ces traditions vont-ils se perdre ou bien perdurer au fil du temps?

André Vélasco

Besoin d'un coup de main en informatique ?

Solidarité avec le Pas-de-Calais

L'association des Aînés de la Montagne Noire, SIRET 810 653 105, organise, le 07 avril 2024, un loto caritatif au profit des sinistrés du Pas-de-Calais. 
En effet, nos adhérents, sont touchés par l'ampleur des dégâts subits par nos concitoyens du Nord de la France. Cela leur a rappelé le grand malheur de 2018 subi par nos amis des communes voisines dont vous faites partie. Ils ont décidé de se mobiliser pour leur venir en aide en organisant ce loto dont l'intégralité des bénéfices leur sera reversé.
Actuellement en lien avec le Cabinet du Président de l'Agglo du boulonnais et son service communication, nous sommes en discussion afin de déterminer quelle commune a le plus de besoins. Notre association se situant sur un village rural, nous souhaiterions apporter notre soutien à un petit bourg dont l'école, l'EHPAD ou simplement une famille aurait été particulièrement touché.
Dans ce cadre, nous sollicitons l'ensemble de nos partenaires, fournisseurs, municipalités afin de récolter des dons/lots pour agrémenter notre loto. Nous sommes persuadés que vous adhèrerez à cette action qui nous tient particulièrement à coeur. Et nous espérons que vous voudrez bien nous épauler dans cette démarche en nous offrant un don sous la forme que vous souhaitez (lot, soutien financier...).
Aînés de la Montagne Noire
10, Chemin de Roques Nègres
11310 SAINT-DENIS
Tel : 06 23 61 36 16

Les photos préféres de Claude ALIBERT 2023

L’Agglo se lance dans la création de Gaz Vert


Grâce à sa future unité de méthanisation, Carcassonne Agglo va pouvoir transformer une partie des "boues" de la station d'épuration Saint-Jean en gaz vert. Un projet issu du Pacte Vert de l’Agglo, voté il y a un an, et qui fixe de nombreux engagements pour accompagner le territoire dans sa transition environnementale.

Le chantier a débuté il y a quelques jours, il devrait durer jusqu’à la fin de l’année. "Le montant des travaux s’élève à près de 9 millions d'euros, subventionné en partie par l’État et la Région. 5,5 millions d'euros sont à notre charge", précisait le Président de l’Agglo Régis Banquet à l’occasion d’une visite de terrain.

Les personnes présentes à cette visite dont le vice-président Roland Combettes s’entendaient tous à voir dans ce projet "une nouvelle étape dans le développement des énergies "propres" sur le territoire."

Saint-Jean est la principale station d’épuration de l’Agglo. Elle a été créée en 1974 et est aujourd'hui dimensionnée pour traiter les eaux usées d'une population d'environ 160.000 habitants. Des aménagements avaient déjà été menés par l'agglo pour réduire les désagréments olfactifs du compostage des boues.

Cette unité de transformation va permettre, tout en réduisant les quantités de boues à évacuer par camion, de produire une énergie renouvelable "le bio méthane" qui sera revendu à GRDF et consommé localement en plus !

Tom et Gabin, deux karatékas qui cartonnent

Tom et Gabin sont jumeaux, ils sont de Villegailhenc, ils ont 8 ans. 

Ils sont ceinture jaune orange tous les deux. Dernièrement, ils ont participé au championnat d'Occitanie de karaté. Tom est vice-champion d'Occitanie en division 1 et son frère Gabin a fini 3e en division 2, ils sont donc qualifiés tous les deux pour disputer les championnats de France.
Ils ont commencé le karaté car leur papa fait du karaté et ils ont tout de suite accroché. Ils pratiquent le karaté depuis l'âge de 5 ans au club de Villemoustaussou. Mais dernièrement, pour préparer les championnats d'Occitanie, ils ont fait plusieurs stages à l'école de karaté du Viguier à Carcassonne sous la houlette du coach Karim Sebbar qui est un expert dans la branche combat du karaté, tout en continuant leur entraînement au club de Villemoustaussou.
Ils s'entraînent normalement deux fois par semaine, mais pour préparer les championnats d'Occitanie, ils sont passés à 3 voire 4 entraînements par semaine.
Maintenant, il va falloir entamer une grosse préparation pour disputer les championnats de France à Lyon (au palais des sports de Gerland le week-end du 18 et 19 mai) pour espérer au minimum un podium pour chacun.
Nous les félicitons pour leur bon résultat, car il faut noter que seuls 12 participants par région ont été qualifiés sur une centaine, et les encourageons pour la suite. Dans leurs futurs combats, qu’ils n’oublient pas qu’on est tous avec eux !


Avis aux artisans et commerçants

Artisans et commerçants

Vous êtes importants pour la vie du village.
Vous êtes artisan, commerçant ou professionnel libéral à Villegailhenc.
La municipalité vous invite à vous référencer gratuitement sur son site Internet. Pour ceux qui y sont déjà, ce sera l’occasion d’actualiser ou de compléter vos informations.
Le réseau de la mairie, c’est :
• 1 500 visites par mois sur le site Internet
• Facebook, près de 1 000 abonnés (certains posts ont été vus plus de 4 000 fois)
• Instagram 200 abonnés

Pour y figurer ou poser des questions, envoyer à l’adressewebmaster.villegailhenc@free.fr votre demande, ou les éléments suivants :
• Carte de visite ou photo de l’établissement
• Texte décrivant vos activités (pensez aux mots qui pourraient être recherchés)
• Des photos illustrant vos activités (10 max.)
• Heures d’ouverture
• Adresse mail et numéro(s) de téléphone
• Les liens vers vos site, blog, Instagram, etc…

Ce référencement n’est pas obligatoire mais ce serait dommage de ne pas en profiter !

Nous pourrons ainsi partager d’autres informations comme les dates de vos congés, des offres particulières (promos, offres spéciales
 (limitées à une fois/mois pour ne pas saturer l’information).
Notre but est de donner des informations correctes et donc, actualisées régulièrement.


Nouveau bureau de l'Association des Parents d'Elèves de Villegailhenc

Connaissez-vous Urgence 114 ?

Lancé en 2011 par les ministères de la Santé et de l’Intérieur, et piloté par le CHU Alpes-Grenoble, le 114 est le service public d’urgence gratuit, disponible 24h/24h et 7j/7, réservé aux personnes sourdes, sourdaveugles, malentendantes et aphasiques, pour contacter, grâce au dispositif de Conversation Totale (visio, texte, voix, images) les secours les plus proches, par SMS, internet et via l’application « Urgence 114 ».





Récupérer des points sur votre permis

Récupérer 4 points à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Aude? c’est permis !

Vous trouverez nos prochains stages de sensibilisation à la sécurité routière. Ils sont ouverts à tous publics ressortissants ou non de l’artisanat.
Nous contacter pour plus d’informations.

Nos horaires sont : 08h30-12h30 et 13h30-16h30 - Notre tarif : 190€ TTC

Service Formation Continue Tél. 33 (4) 68 11 20 30

Recrutement Cadet de la République

La police nationale recrute des cadets de la République pour septembre 2024

Vous avez entre 18 et 30 ans, vous souhaitez intégrer la police mais vous n’avez pas votre BAC en poche ?
Nous avons la solution pour vous ! Grâce à cette formation professionnelle rémunérée, nous vous préparerons pendant un an à votre futur métier de policier adjoint, mais également au concours de gardien de la paix.
Ce dispositif d’égalité des chances est une formidable opportunité !

Devenir cadet de la République, c’est bénéficier :
- d’une formation alternant école de police et lycée professionnel ;
- d’un emploi de policier adjoint dans le département de votre choix à l’issue de cette formation ;
- d’une allocation d’études de 552,15 € nets mensuels ;
- de la prise en charge des frais en cas d’hébergement ;
- d’un accompagnement pédagogique de qualité avec un fort taux de réussite au concours de gardien de la paix ;
et vivre une aventure humaine et professionnelle enrichie de multiples découvertes et apprentissages.
Les sélections se dérouleront selon les régions entre le 8 avril et le 31 mai 2024.
Inscrivez-vous avant le 31 mars 2024
L’incorporation en école de police est prévue le lundi 2 septembre 2024.

Pour en savoir plus : https://www.devenirpolicier.fr/nous-rejoindre/CADET-PA/cadet-de-la-republique
Une question, un renseignement ? Contactez-nous :
• par téléphone au n° vert 0800 22 0800 (du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h) ;
• par mail en remplissant un formulaire de contact sur le site https://www.devenirpolicier.fr/ ;
• en échangeant avec les e-ambassadeurs policiers de la plateforme Objectif Police (https://www.devenirpolicier.fr/nous-contacter/Objectifpolice) ;
• sur les salons et forums, ou dans leurs locaux, nos délégués recrutement sont à votre écoute. Retrouvez leurs coordonnées en sélectionnant votre zone sur cette page (rubrique « structures de recrutement ») https://www.devenirpolicier.fr/nous-contacter.

Présentation des voeux

Comme le veut la tradition, Michel PROUST et le conseil municipal ont présenté leurs vœux à la population de Villegailhenc réunie en nombre en la salle polyvalente.

Il adressa ses remerciements aux nombreux acteurs du territoire, de la commune au département, n’oubliant pas les associations qui jouent un rôle important. Dans son discours, le maire fit un bilan de l’année écoulée. Il fixa les orientations générales pour le futur, assurant un développement du village sans compromettre le bien-être et le bien-vivre de ses habitants. Il précisa les objectifs pour 2024 qui devrait voir la révision du PLU (Plan local d’urbanisme) en adéquation avec le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) de Carcassonne Agglo, l’achèvement des réfections de voiries post-inondations, des projets photovoltaïques, la réfection des sols de l’école élémentaire, la création du jardin de loisirs allant de la salle polyvalente au Trapel (le projet sera présenté à la population très prochainement).
Il invita ensuite tous les participants à se retrouver autour d’un apéritif dînatoire qui est un moment privilégié de rencontres et d’échanges entre les habitants.

Rétrospective 2023

Janvier
Le maire et son conseil présentent leurs vœux à la population.
Un hommage unanime rendu à Marius Pandolfo récemment décédé. Sohan et Kélian sacrés « petits champions de la lecture » représenteront l’école du village à la finale départementale.
Février
Les lotos associatifs du VARL XIII et du TFC sont organisés en la salle polyvalente pour alimenter les finances des clubs. La commune est à l’honneur, pour s’être classée 3e  dans la catégorie de 500 à 2000 habitants dans « le top des villages où il fait bon vivre».
Mars-avril
Du 7 au 17 mars, la quinzaine occitane aura vécu dans les villages du Cabardès.
Mai
Une belle cérémonie de remise de fourragères par le 3e RPIMa sur la place de la Liberté. L’association « Le souvenir français » chère au président Denat expose une série de « planches » de la Deuxième Guerre mondiale pour se souvenir et ne pas oublier le 8 mai.
Juin
Soirée théâtre réussie avec l’Arep. À l’assemblée générale de cette association le constat est clair : tout baigne... La section cyclo de EVC9 en « pleine bourre » organise ses désormais traditionnels « 4 jours cyclos ».
Juillet
Comme tous les ans, on fête la République au stade Jérôme-Rieux. Les étourneaux sont de retour prématurément. Rassemblement à la mairie : la gravité suite à la situation sécuritaire du pays. La Boutique solidaire aura vécu, Gailhenc le phénix lui succède dans le même esprit.
 Août 
Incontournable de l’été, la soirée bodéga de la cave. Encore des travaux dans les nies du village suite à l’inondation.
Septembre 
Les By-cœurs, vous savez les motards aux grands cœurs qui avaient partagé notre peine pendant l’inondation de 2018, ont été reçus par la mairie et ils se souviennent. Pour Modérato, c’est la reprise. L’Arep fait une opération portes ouvertes.
Octobre 
 Octobre rose à la section gym. La 8e Trace des capitelles, un succès pour les Poumpils. La sécheresse fait prendre des mesures de restriction de l’eau. Non, Villegailhenc n’oublie pas l’inondation du 15 octobre 2018.
Novembre 
 Les petits monstres sont de sortie. Commémoration du 11-Novembre avec Modérato. L’espace convivialité de Gailhenc phénix est ouvert de 14 à 21 heures les lundis et jeudis. À la mairie, exposition sur la Grande Guerre du Souvenir français. Fête du rugby à Jérôme-Rieux. Des souvenirs à foison remontent à la surface lors de l’évocation de l’oustalou en pleine garrigue.
Décembre 
Le village brille de mille feux. Pour le Nadalet, écoutez les cloches chanter. Assemblée générale de Gailhenc le Phénix et du Souvenir français.

Un beau cadeau aux Villegailhencois

Michel PROUST et une délégation du conseil municipal a reçu Marie-Madeleine FAUGERON-BERGÉ entourée de sa famille. Cette dame, âgée de 96 ans, était venue pour offrir un cadeau à la municipalité, un cadeau symbolisant sa carrière et sa passion : la tapisserie.
Lorsqu’elle a suivi son mari muté dans la Creuse, elle ne savait pas que cet endroit allait changer sa vie. Possédant des connaissances en couture, elle s’engagea à la manufacture royale d’AUBUSSON, y exerçant différents postes, elle devint finalement lissière.
Lorsqu’on parle tapisseries, on pense souvent aux artistes qui ont créé les cartons (ce sont les plus connus), on pense moins à ceux (souvent celles) qui les ont tissées. Et pourtant, ces petites mains on un rôle très important. Suivant la grandeur de l’ouvrage, la réalisation d’une tapisserie peut prendre plusieurs mois ou plusieurs années…

A la retraite, Marie-Madeleine a continué à tisser sur un petit métier qu’elle s’était fait construire par un artisan local (S. PANDOLFO), des œuvres plus petites qu’elle montra régulièrement aux expositions de Villegailh’art.

La tapisserie d’un style très moderne offerte à la mairie se nomme « L’arbre de vie », réalisée à partir d’un carton de Christine DUBOUÉ, elle représente un arbre stylisé tel deux mains tendues vers le soleil, source de vie.

Michel PROUST remercia Marie-Madeleine pour ce beau cadeau fait aux Villegailhencois et lui assura que son présent trouvera une place privilégiée dans son bureau de la mairie. La réception se termina par un verre et des échanges avec cette famille bien sympathique.

Mise en place de la plateforme numérique de territoire "Terre d'Emplois" par Carcassonne Agglo

Dans un contexte où de nombreuses entreprises du territoire souffrent de difficultés de recrutement, et où un volume important d'emplois en est cours de création sur le Parc d'Activité Économique de Béragne, Carcassonne Agglo souhaite mener une action proactive d'accompagnement des entreprises et favoriser le positionnement de personnes en recherche d'emploi. Cette politique de soutien à la création d'emplois doit contribuer à renforcer l'attractivité de notre territoire.

Carcassonne Agglo expérimente la mise en place d'une plateforme numérique de territoire dédiée à l'emploi, dénommée " Terre d'Emplois", pouvant être ouverte gratuitement à l'ensemble de nos structures employeuses. Cet outil permet également de valoriser l'offre de services et l'action menée, en faveur de l'emploi, par l'ensemble des partenaires qui agissent à travers de nombreux outils et dispositifs (Pôle Emploi, Etat, Région, Département, Mission Locale, Chambres Consulaires et réseaux professionnels).

Concert de Noël de l'AREP chant

Spectacle de Noël pour les écoles

A l’invitation de la mairie pour célébrer cette fin d’année, les enfants des écoles se sont rendus au petit foyer où ils avaient rendez-vous avec la magie de Noël. Isabelle CORELLA y présentait son spectacle « Panique au Pôle Nord » ou comment éveiller le père Noël pour qu’il puisse distribuer les cadeaux à temps ?
A mi-chemin entre la lecture et le théâtre, le spectacle s’est déroulé en deux temps, le matin pour les petits de maternelle, l’après-midi pour le fondamental. A chaque représentation, le spectacle étant adapté à l’âge des enfants. Ce fut un bon moment de partage où les enfants sont passés par toute une série d’émotions pour qu’au final, tout se termine bien !

Le spectacle s’est achevé par une collation qu’avaient préparée deux assistantes du père Noël, par ailleurs membres du conseil municipal.

A.G. de l'association Gailhenc le Phénix

Pour la première fois, l’A.G. de l’association Gailhenc le Phénix se tenait dans ses locaux de l’Espace de convivialité mis à disposition par la mairie de Villegailhenc. En présence de Michel PROUST, Sandra ESPEUT, la présidente, a d’abord dressé le bilan moral de l’année écoulée. Cet endroit, aménagé grâce aux bénéfices de la boutique solidaire aujourd’hui fermée, est bien devenu un lieu d’échange intergénérationnel comme l’espérait l’association, il permet de briser la solitude des habitants qui s’y rendent. Ouvert depuis fin juillet, c’est une bonne vingtaine de personnes qui s’y retrouvent les soirs d’ouverture (deux fois par semaine). Le succès de la soirée d’Halloween a été un moment privilégié de rencontre avec les enfants ainsi que leurs parents. L’association verra bientôt inaugurée une de ses réalisations. Il s’agit de nouveaux jeux installés dans la cour de l’école maternelle.

L’assemblée a ensuite procédé au renouvellement de son bureau : Sandra ESPEUT (présidente), Béatrice ARDOUREL (vice-présidente) et Nicolas NAVARO (trésorier) ont été rejoints par Océane JACOMET (trésorière adjointe), Georgette MARINO (secrétaire) et Quentin NAVARO (secrétaire adjoint). Remarquons au passage l’arrivée de deux jeunes, ce qui est une bonne nouvelle pour le futur de l’association.

Les membres présents ont ensuite discuté de l’avenir, tiraillés entre un local qui devient trop exigu et l’envie d’accueillir plus de personnes. Une chose est sûre : la motivation est bien là.

La réunion s’est terminée par un moment d’échange entre la trentaine de participants.

A.G. et conférence du Souvenir Français

Le comité du souvenir français de Carcassonne et Montagne Noire a tenu son assemblée générale à Villegailhenc le jeudi 14 décembre 2023.
En préambule de la présentation du bilan 2023, le colonel (H) Alain DENAT, président du comité, a rappelé que la France possède plus d’un million de monuments, stèles et plaques commémoratives. Il a aussi souligné que ce patrimoine entre en déshérence à l’image de nombreuses tombes familiales de « Mort pour la France » et qu’il peut disparaître.
La première partie fut consacrée à la visite de l’exposition « Résistances et clandestinité dans l’Aude » lors de la 2ème guerre mondiale. Toujours sur le même sujet, la remarquable conférence qui a suivi, effectuée par le colonel Christian LATOURNERIE, a rappelé le contexte de ce conflit et aussi mis à l’honneur de grands noms de résistants audois peu ou pas connus comme Henri Martin, Mgr Saliège ou Roger Maire, rescapé du camp de concentration de RAWA-RUSKA.
Le rapport moral et d’activités qui a été ensuite effectué à mis en évidence que l’année 2023 avait été particulièrement riche et active avec notamment : - l’entretien et le fleurissement des tombes dont le comité a la charge et l’élaboration d’un chemin de mémoire aux Ilhes Cabardès et La Grave, - de nombreuses interventions ont été effectuées dans les écoles primaires, les collèges et les lycées du Carcassonnais, - accompagnement de scolaires sur les traces des maquis en Montagne Noire (maquis Armagnac à Trassanel), dans la haute vallée de l’Aude (Maquis de PICAUSEL) à Campagne sur Aude où se trouve le premier hôpital militaire des blessés du poumon. 
En 2024 toutes les activités actuelles seront poursuivies avec cette année celles liées au 80ème anniversaire des débarquements, de la libération et de la victoire, pour lesquelles nous seront également mobilisés. Le comité accompagnera aussi en juin 2024 l’école primaire de Villegailhenc (classes de CM1 et CM2) pour un voyage mémoriel et culturel à Paris ou ils assisteront notamment au ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu sous l’arc de triomphe.
Pour conclure, le président du comité a précisé que si notre engagement consiste à sauvegarder le passé, il doit aussi être résolument tourné vers l’avenir et notre jeunesse participant ainsi au renforcement de la cohésion de la nation et au respect des valeurs citoyennes et patriotiques françaises. L’assemblée générale s’est terminée par un moment de partage et de convivialité qui a été très apprécié par les nombreux adhérents et soutiens présents.

Chapeau les Majic's !

C’est une salle bien remplie qui attendait le spectacle des Majic’s, la section théâtre de l’Amicale Rurale d’Education Populaire. Nous avons retrouvé Laurent DELLUS et sa joyeuse équipe dans un spectacle déjà bien connu mais dont le public ne se lasse pas. Sketches extraits de films cultes au langage un peu osé mais combien efficaces, créant rires et même fou-rire…
A certains moments, on aurait pensé qu’en face de nous se trouvaient les vrais personnages, tellement leur jeu d’acteur était naturel.
Une équipe qui s’améliore de spectacle en spectacle. Et ce n’est pas fini : j’ai entendu dire que le prochain spectacle sera une pièce complète. 

En attendant, l’AREP vous donne rendez-vous le 16 décembre à 20 h 30 pour le concert de Noël organisé par sa section chant.

Distribution du livret "Bien vivre ensemble"

Michel PROUST, maire, et Danielle MOURET, 2e adjointe et responsable des écoles, se sont rendus à l’école fondamentale pour y distribuer aux élèves de CE2, CM1 et CM2 le livret 

« Bien vivre ensemble » des Editions PROST.


Précisant d’emblée que les enfants étaient déjà bien polis et respectueux et qu’ils appliquaient quotidiennement bon nombre de conseils contenus dans l’ouvrage, le maire ajouta que cet outil leur apportera des conseils très précieux qu’ils découvriront en classe avec leur enseignante.
En effet, cet outil pédagogique favorise l’apprentissage de la citoyenneté, s’appuyant sur les notions de respect des autres, des choses, des lois et de soi. Il apporte des réponses sur le quotidien des enfants : A quoi servent les règles ? – Pourquoi être poli ? – Comment gérer les conflits sans violence ? – Que faire en cas de harcèlement ? - etc.
C’est assurément un vaste programme mais combien important pour ces adultes de demain à qui nous souhaitons un avenir meilleur.

Le Monti Ranch, article de L'Indépendant du 19 nov.

Modification des collectes des ordures ménagères

Le Covaldem11 fait évoluer le dispositif de collecte sur notre commune.

L’abandon du bac individuel vers des points de bacs collectifs est une démarche entreprise depuis plus de dix ans auprès de nombreuses communes du territoire de Carcassonne Agglo.
Cette démarche contribue à améliorer notre efficience environnementale collective : baisse de notre empreinte carbone, limitation de nos émissions de gaz à effet de serre, augmentation des performances de collecte sélective.
Le nombre moins important d'arrêts et redémarrage du camion pendant les opérations de collecte abaisse sensiblement les consommations de carburant et fournit à l'usager un mode de collecte plus souple et adapté au mode de vie actuel.

Les bacs collectifs seront accessibles en permanence et l'usager n'aura plus à se soucier du jour de collecte.


Nous vous remercions donc de bien vouloir sortir vos bacs le 26 décembre.

Ceux-ci seront retirés concomitamment aux opérations de collecte. Toutefois, si vous étiez dans l'impossibilité de sortir vos bacs aux jours stipulés ci-dessus, vous pourrez le faire la semaine suivante où une seconde campagne de retrait sera mise en œuvre.


Vidéo de la cérémonie du 11 novembre

Cérémonie du 11 novembre

C’est une foule nombreuse qui s’est élancée depuis la mairie pour rejoindre le monument aux morts. Ils étaient venus pour commémorer la fin de la Grande guerre et célébrer tous les morts pour la France.
La tradition fut respectée : dépôt de gerbe, discours, chants et beaucoup de recueillement.
Dans le contexte actuel, c’est la PAIX qui occupait tous les esprits ; cette paix que, par leur sacrifice, tous ces héros nous avaient offerte mais qui reste si fragile.
Après cet hommage, tout le monde s’est retrouvé au Foyer pour le verre de l’amitié et visiter l’exposition organisée par le Souvenir Français.

Gailhenc le Phénix envahie par des monstres !

C’est une première à Villegailhenc. A l’initiative de l’association Gailhenc le Phénix, une petite centaine d’êtres bizarroïdes s’étaient donné rendez-vous. Une horde de sorcières, squelettes, farfadets, zombies et autres créatures effrayantes ont pris d’assaut le château du lieu pour investir la petite salle de l’Espace de convivialité.

Au centre d’une décoration de circonstance, les bénévoles de l’association y avaient prévu ce qu’il fallait pour faire la fête : maquillages, coloriages, boissons, bonbons et bracelets fluorescents. L’assistance était si nombreuse qu’il a fallu pousser les murs, parents et enfants ont envahi la placette en face de l’ancienne poste ! Entre râles et ricanements, j’ai entendu murmurer que ces êtres étranges reviendraient l’an prochain…

Souvenirs - souvenirs: L'OUSTALOU

Histoire de "L'OUSTALOU"

Nous connaissons tous ce bâtiment, situé le long de la D118 au bord d'un petit chemin menant au domaine de CAZABAN. 
La prochaine fois que nous passerons à proximité, il ne nous apparaîtra cependant plus comme une simple ruine...

Une bande de copains de l'époque a transformé une cabane, gentiment prêtée par son propriétaire, en pleine garrigue en "boite de nuit" pour la jeunesse du village.
C'est comme ça qu'est né "L'OUSTALOU".
Ils s'y réunissaient pour se rencontrer, danser, écouter de la musique et profitaient de la belle cheminée pour se chauffer et faire de belles grillades.
C'est lors du réveillon mémorable de Noël 1968 que notre ami Louis a posé devant cette cheminée.
Et on voit André et Louis devant la table de "la salle à manger" qui se préparent à passer un bon moment...
C'était la fin des années 1960. Et cela n'a pas duré trop longtemps car chacun est parti de son côté par la suite.
Aujourd'hui, "L'OUSTALOU" est hélas tombé en décrépitude.


Parent en 2022 ? Un livre offert à la bibliothèque

La bibliothèque de Villegailhenc fait partie des points de retrait pour ces albums offerts :

"Parent d'un bébé né en 2022 ? Rendez-vous à la bibliothèque de Villegailhenc pour récupérer votre album offert par le département. Aucun document à fournir. Pour rappel, la bibliothèque est provisoirement située à l'arrière du gymnase, rue des Effaches, aux horaires suivants : mercredi de 14h-18h, et vendredi de 15h-19h. Peut-être l'occasion de vous y inscrire ? (C'est gratuit ! Prenez juste une pièce d'identité et un justificatif de domicile avec vous.)"

Octobre rose à la section gym de l'AREP 

En la salle polyvalente, ce sont une trentaine de dames de Villegailhenc qui ont voulu, par le biais « d’octobre rose », montrer leur soutien à la lutte contre le cancer.
Ces « sportives » se retrouvent tous les mardis pour suivre un cours d’une heure de « stretching » et tous les vendredis pour une heure de « cardio-renfo-abdo », suivie elle aussi d’une demi-heure de « stretching ». Félicitations à elles pour leur sérieux, leur dynamisme et pour la cause qu’elles défendent.

Motivées… ces dames le sont… et déterminées, prêtes à épauler la noble cause pour soutenir la lutte contre le cancer


8e Trace des Capitelles

Par une une belle matinée ensoleillée 150 trailers et 64 randonneurs se sont alignés sur la 8e Trace des Capitelles à Villegailhenc dans des parcours de : 13,5 km, exigeant pour les coureurs et 11 km pour les marcheurs, à travers la garrigue.
Chez les féminines, Jenny Peruch termine le parcours en 1h12'57 devant Cyrielle Ruggieri et Barlaud Stéphanie.
Nicolas Godin termine le parcours en 55'10, devant Jonet Thomas et Jerry Maris Titouan.
A l'arrivée tous les participants ont pu se restaurer autour d'un buffet convivial.

On peut se joindre aux Poumpils (coureurs et marcheurs), le dimanche matin 9h devant la salle polyvalente de Villegailhenc.

Les mesures de restriction d'eau restent inchangées

Pour rappel, voici les mesures en vigueur dans notre commune

Villegailhenc, en fête (les images)

Beau succès pour le Comité des fêtes de Villegailhenc.

L’édition de cette année a débuté le vendredi soir par la projection sur grand écran du match d’ouverture de la coupe du monde de rugby. Les amateurs du ballon ovale ont été restaurés par des food-trucks présents et détendus (ils étaient un peu tendus avant le match : All Blacks obligent) par quelques petits remontants servis avec le sourire par les membres du comité.

Elle s’est poursuivie le samedi après-midi par le concours de pétanque. En soirée, sous la musique du Lef Band, quelque 300 convives se sont rassemblés pour déguster le menu dont la fiduea, préparée par la poissonnerie Banquet, dans une parfaite organisation réglée comme une chorégraphie pour servir et débarrasser.

Dans une bonne ambiance conviviale, la soirée, animée par les Dj Romain Sailor et Matdj, s’est terminée en musique et en danses endiablées.

Nous remercions tous les membres du Comité des fêtes pour leur excellent travail et leur disponibilité lors de cette édition et depuis de nombreuses années pour certains. Comme les membres du Comité des fêtes ont décidé d’arrêter, profitons-en pour lancer un appel aux habitants de Villegailhenc qui voudraient reprendre l’organisation de cet événement si utile à la cohésion de notre village.

Retour sur l'exposition de peintures de L'AREP

Lors de ces dernières vacances, la Mairie renouait enfin, après les années Covid, avec sa tradition des expositions d'oeuvres artistiques. 
L'exposition présentait le travail de l'année des membres de l'atelier peinture de l'AREP Villegailhenc guidés d'une main experte par Amandine.
Le groupe composé cette année d'une dizaine de participants, aussi bien débutants que confirmés, présentait ses travaux: simples exercices de recherche de couleurs, de style ou réalisations plus abouties. Les travaux se voulaient les plus éclectiques possible au niveau des techniques (peinture, pastels) aussi bien que des sujets (réalisme, abstraction, paysage, portait).


Pour celles et ceux qui n'auraient pas eu l'occasion de visiter l'exposition ou pour s'y replonger encore une fois, la voici sous sa forme numérique.

Bonne visite !

Portes ouvertes de l'AREP Villegailhenc

Ce week-end, Amicale Rurale d'Education Populaire de Villegailhenc organisait ses portes ouvertes. Toutes les personnes intéressées par les nombreuses activités proposées ont pu rencontrer les animateurs qui étaient présents pour leur monter les réalisations de l'année écoulée, présenter le matériel utilisé et répondre à leurs questions.
La section de danse country a réalisé quelques démonstrations et organisé des initiations.
Les activités reprennent dès cette semaine. 
Si ce n'est déjà fait, il est encore temps de vous inscrire auprès de Karine (la présidente) au 06 79 31 34 50 ou en vous rendant directement à l'activité qui vous intéresse : horaire disponible sur le site Internet de l'association  https://arepvillegailhenc.jimdosite.com/

Problème pour la fromagerie LA PLAINE

MESSAGE de la Fromagerie LA PLAINE - Cuxac

Notre véhicule réfrigéré étant actuellement en panne, il nous est impossible d'être présents à Villegailhenc le mardi matin pour vous proposer notre fromage de chèvre et nos différents produits.
Nous en sommes désolés.
Dès que nous serons en mesure de revenir, nous vous en informerons.
Merci pour votre compréhension.
A très bientôt.

Villegailhenc accueillait ses amis.

Villegailhenc accueillait ses amis.

Malgré le temps maussade, les By-Cœurs Cathares avaient arpenté les petites routes de la Montagne Noire pour une sortie des adhérents. Au bout du chemin qui sentait bon le cèpe, ils avaient rendez-vous avec Villegailhenc. Ils connaissent bien ce petit village, cela fait presque cinq ans qu’ils y étaient venus les bras, plutôt les camions, chargés de cadeaux pour les enfants du village dévasté qui avaient tout perdu.
Ils étaient attendus par M. le Maire, des membres de l’association Gailhenc le Phénix (avec qui ils partagent l’ADN de la solidarité) et quelques habitants qui avaient répondu à l’invitation de la Mairie. Dans une joyeuse pétarade, le cortège des 16 gros cubes a traversé le village pour se rendre au Foyer où les retrouvailles furent chaleureuses. Après quelques mots d’accueil et de remerciements réciproques, tout le monde se retrouva pour le verre de l’amitié. Ce fut un moment rempli d’une vive émotion que les cinq années écoulées n’avaient en rien atténuée.
Après un repas tiré du sac pris en commun, guidés par M. le Maire, les participants firent un tour du village pour voir l’avancement des travaux. Nos bikers reprirent ensuite la route d’Albi marquant ainsi la fin d’une journée qui rassure : certaines valeurs humaines existent encore. Bonne et longue route à vous les amis !

C'était en décembre 2018

La RTCA prépare la rentrée

Découvrez dès maintenant les nouvelles fiches horaires et le nouveau guide regroupant l'ensemble des services scolaires !

Horaires applicables au 04/09/2023. — à Carcasonne.

Photos de la Bodega de la coopérative

Inauguration de l'Espace de convivialité

Ce jeudi 20 juillet, avait lieu l'inauguration du nouvel espace de convivialité de l'association Gailhenc Le Phénix.

Comme dans la mythologie, le Phénix renaît de ses cendres: la fermeture de la boutique solidaire marque aussi le démarrage d'un nouveau projet, celui de l'espace de convivialité. Depuis les inondations, l'association Gailhenc Le Phénix nourrissait l'espoir d'ouvrir un lieu où les habitants du village auraient l'occasion de se retrouver. En effet, depuis 2016 avec la fermeture de l' Octavio, le village ne disposait plus d'un endroit ouvert à tous où ils pouvaient se retrouver autour d'un verre.

La Mairie ayant récemment achevé les travaux de réhabilitation d'une des salles du château et de sa cuisine, le local était maintenant disponible. Pour l'association, il restait encore à se mettre en ordre administrativement. Cette dernière étape franchie, les membres du Bureau et les bénévoles de l'Association Gailhenc Le Phénix étaient donc prêts à donner un coup d'envoi à leur nouvelle activité.

Voici en intégralité, le discours que prononça Sandra ESPEUT (présidente)

"Bonjour à toutes et à tous,
Tout d'abord, je souhaiterais faire un retour douloureux en arrière.
Lors des inondations d'octobre 2018 a été ouvert à la cantine scolaire un lieu d'entraide, d'échanges, de soutien et de convivialité pour les sinistrés et les bénévoles. Cet espace d'accueil permettait à toute la population, de très tôt le matin à très tard le soir, de trouver des boissons chaudes, des repas et des oreilles bienveillantes.
Après les vacances de Toussaint, les écoliers ont pu réintégrer leur école, ce qui a provoqué la fin de cet espace dédié aux soutiens et aux échanges.
C'est à ce moment-là que beaucoup de villageois nous ont dit: "C'est triste que cela ferme, ce lieu d'échange va nous manquer, nous ne pourrons plus nous retrouver ensemble.
L'idée a fait son chemin sur cette évidence: il manquait un lieu permettant aux personnes de se rejoindre dans le village, des discussions entre nos bénévoles, avec la Mairie, les conseillers, les agents communaux et avec vous, M. le Maire.
Nous avons aussi reçu énormément de dons provenant du département et de toute la France, il en a découlé un besoin profond de ne rien jeter. Les mains tendues nous ont apporté réconfort et survie dans des moments éprouvants.
De là, la création d'une association solidaire nous a paru une évidence: Gailhenc Le Phénix est né.
Se concrétisant par l'ouverture d'une boutique solidaire. Un premier local nous a été gracieusement mis à disposition par Norbert à l'ancienne Bodega puis , nous avons déménagé grâce à M. GERARD de la COMELEC qui depuis environ quatre ans  nous permet d'utiliser ses locaux et nous tenons à l'en remercier chaleureusement. Notre association a pour but de financer des projets pour le village et ses habitants:
1er projet voté, un espace de convivialité
2e projet voté, un city stade
3e projet voté, des jeux pour l'école et les futurs aménagements du village
Aujourd'hui est un jour particulier pour nous car notre premier projet se réalise enfin: la création d'un espace de convivialité intergénérationnel dans notre village avec des jeux de société, des livres, des cartes et des sourires seront mis à disposition, ainsi que la mise en place d'une vente de boissons et de sucreries.
Merci M. le Maire, Mmes. et MM. les conseillers, Mmes et MM. les employés communaux. Merci de votre soutien , de votre écoute et de votre disponibilité pour la mise à disposition et l'aménagement du local où nous vous accueillons ce soir.
Mais aujourd'hui, ceux que je veux remercier du plus profond de mon coeur, ce sont tous les bénévoles et membres du bureau de Gailhenc Le Phénix, car depuis presque cinq ans, ce sont eux qui oeuvrent quasi au quotidien pour faire tourner la boutique solidaire qui fermera malheureusement ses portes au 31 juillet.
C'est grâce à eux que tous les projets ont pu être réalisés: le city stade, les jeux pour les enfants et l'achat de tout le matériel nécessaire à l'ouverture de cet espace de convivialité. Alors, un grand grand  merci à vous sans qui tout cela n'aurait pu se réaliser."

M. le Maire remercia également tous les membres de l'association travaillant bénévolement pour le bien de tous, épinglant le rôle social que cela représentait dans notre société où, malheureusement, le nombre de personnes en difficulté ne cesse de croître. Les encourageant à poursuivre leur mission, il rappela que la Mairie était aussi là pour aider et que la porte était ouverte.

La réunion s'acheva par le verre de l'amitié.


Clap de fin pour la boutique solidaire

Après 4 ans et demi, l'eau a enfin coulé sous les ponts. Il est donc venu le temps pour mes fourmis de prendre un repos bien mérité. 

La boutique solidaire va, au 1er août, fermer ses portes définitivement.

Après avoir aidé des centaines de familles, dans un premier temps avec la gratuité et ensuite dans un espace de vente à petits prix. Les fonds ayant  permis de réaliser différents projets sur la commune de Villegailhenc. C'est donc avec beaucoup d'émotion que nous remercions nos bénévoles pour leur investissement, M. GERARD du groupe COMELEC pour le prêt des locaux, la Mairie et les élus pour leur soutien, nos partenaires et nos donateurs.


Fête nationale à Villegailhenc

Résumé de la journée du 13 juillet. Ce fut une soirée très réussie.

Le feu d'artifice en musique

Une petite création sur les images du feu d'artifice du 13 juillet. Montez le son !


Problème d'étourneaux

Vous avez malheureusement pu constater que des centaines d'étourneaux ont élu domicile, au cœur du village, depuis maintenant 3 ans. Au-delà de la gêne occasionnée par leurs déplacements parfois bruyants, c'est avant tout un problème d'hygiène qui règne dans une partie du vieux village.

Pourquoi sont-ils là ?
Ces oiseaux migrateurs se regroupent en masse et peuvent devenir très envahissants. Mais les déloger peut s'avérer plus difficile qu'on ne le croit.

Leur régime alimentaire, favorise leur présence. En effet, cet oiseau est friand d'insectes, de graines et de baies. Notre village, au paysage agricole varié, offre donc une source de nourriture inépuisable en cette époque des vendanges et des moissons. A cela s'ajoute un environnement propice au regroupement par la présence des platanes. Ces deux conditions une fois réunies, ils refusent de partir...
Les chasser ?
S'en débarrasser est très difficile. Entre protection au titre du code de l'environnement et parfois le classement en espèce nuisible du code rural dans certains départements, il est difficile de s'y retrouver.
Ce dernier classement est surtout constaté lors de dégâts occasionnés sur les cultures. La préfecture de l'Aude a d'ailleurs édité une liste des communes retenues, pour le classement nuisible de l'étourneau, au titre de l'arrêté ministériel nuisibles du 03/07/2019. Villegailhenc y figure.

Néanmoins, bien que le tir soit autorisé par arrêté préfectoral, il est précisé que le tir sur les nids est interdit, ainsi que tout tir à moins de 250m d'habitations. Par ailleurs, la configuration du vieux village ne permettrait pas la mise en application de cet arrêté pour des raisons évidentes de sécurité.
Les solutions ...
Le conseil municipal est conscient du désagrément des étourneaux et a réfléchi à des solutions pouvant concilier efficacité et sécurité des riverains. L'effarouchement semble être la solution la plus efficace.
La commune a donc fait récemment, l'acquisition d'un canon effaroucheur. Ce dispositif de dissuasion est très efficace sur ces oiseaux en particulier.

Il a été installé au cœur du vieux village. L'objectif est de créer un environnement qui ne soit pas propice à la reproduction et au repos des oiseaux.
Pour cela le canon doit être actionné lors de l'arrivage des étourneaux afin de les faire fuir. Les détonations sont comparables à des tirs de fusils. Elles seront brèves et irrégulières afin que ces derniers ne s'y habituent pas. Ce qui peut être le cas en cas de détonations régulières. Elles permettent d'assurer la protection de 4 hectares environ.

Nous sommes conscients que les bruits du canon pourront être gênants mais le dispositif est ponctuel. Les étourneaux y étant très sensibles, ces derniers devraient élire domicile ailleurs. 

Aud'Alabri : Ce qu'il faut retenir

Attention

ALERTE GENDARMERIE:

Un cambriolage a été constaté par nos services ce matin à VILLEMOUSTAUSSOU, rue du Thou. Les faits ont été commis entre hier soir le 20/05 et ce matin le 21/05.
Un véhicule MERCEDES Sprinter blanc a été contrôlé par nos services ce matin. Deux individus s'adressaient aux riverains à VILLEGAILHENC, prétextant chercher une rue.
N'hésitez pas à diffuser l'information à vos habitants afin qu'ils portent à notre connaissance tout agissement ou véhicule suspect, car concernant les faits de VILLEGAILHENC, aucun riverain ne nous a alerté.


Un Villegailhencois de talent

Remise des fourragères du 3e RPIMa - la vidéo

Remise des fourragères du 3e RPIMa - les photos

Le vendredi 5 mai, dans le village de Villegailhenc a eu lieu une cérémonie en l’honneur des marsouins parachutistes de la section du lieutenant Dimitri.

En effet, après 6 mois de formation initiale effectuée au 3e Régiment de Parachutistes d’Infante de marine, ces jeunes engagés volontaires ont atteint le niveau opérationnel requis pour porter les armes de la France. Cette cérémonie a été présidée par le colonel Benoit Cussac, chef de corps du 3e RPIMa.
La section du lieutenant Dimitri a été incorporée en novembre 2022. Ces jeunes engagés volontaires de l’armée de Terre ont effectué 6 mois d’instruction tactique et technique au combat et à la vie en campagne.
C’est à Caylus, au centre de formation initiale des parachutistes que se sont déroulés les 3 premiers mois. Au programme : tir, TIOR (technique d’intervention opérationnelle rapprochée), parcours du combattant, entraînement au combat, radio, topographie, culture militaire, natation,
cordes, rusticité... Une expérience intense et nouvelle afin d’acquérir le goût de l’effort et l’esprit de groupe.
Ils se sont ensuite rendus à Pau à l’école des troupes aéroportées (ETAP) pour passer le brevet parachutiste. Et c’est ici, dans le carcassonnais que les derniers mois de leur formation initiale ont eu lieu.
Ils ont clôturé leur formation par un raid éprouvant, durant lequel ils ont pu mettre en application tout ce qu’ils ont appris depuis 6 mois. Une marche aux fourragères de plusieurs dizaines de kilomètres dans la montagne noire (Castres – Carcassonne), de nuit, mélangeant combat et rusticité.

La cérémonie aux fourragères consacre la fin d’une phase exigeante et marque une étape importante dans leur vie de soldats. La section du lieutenant Dimitri vient d’être présentée au drapeau du 3e RPIMa, depuis ce jour, ces marsouins parachutistes appartiennent à la grande famille du 3.


Lors de cette cérémonie, une remise de décorations s’est effectuée.
Le major Christophe, le sergent-chef Joffrey et le caporal-chef de 1ere classe Sébastien se
sont vu attribués la médaille militaire. Médaille destinée a récompensé les meilleurs sous-officiers ou militaire du rang.

Le major Christophe totalise aujourd’hui 33 ans de service ; a effectué 5 missions de courte
durée et 4 opérations extérieures en Bosnie-Herzégovine, en Côte d’Ivoire et au Mali, il a été
récompensé à 5 reprises.

Le sergent-chef Joffrey totalise aujourd’hui 14 ans de service ; a participé à 3 missions de
courte durée et 4 opérations extérieures au Tchad en 2011 et au Mali en 2018, 2019 et 2020
où il est cité à chacun de ses mandats.

Le caporal-chef de 1ere classe Sébastien totalise aujourd’hui 25 ans de service ; a effectué 1
mission de longue durée (séjour de deux ans), 5 missions de courte durée et 10 opérations
extérieures sur différents théâtres : Kosovo, Bosnie-Herzégovine, Côte d’Ivoire, Tchad,
République Centrafricaine, Mali, ce qui lui vaut d’être récompensé à 3 reprises dont 2
citations à l’ordre du régiment


Le site internet de la bibliothèque à nouveau fonctionnel

Le site de la bibliothèque de Villegailhenc fait peau neuve ! 

Vous pouvez maintenant vous connecter à nouveau sur votre espace adhérent en ligne pour voir vos prêts en cours, consulter le catalogue de la bibliothèque, les dernières nouveautés, et faire des réservations. Pratique !

Pour disposer de votre identifiant, vous pouvez nous contacter par mail : biblio.villegailhenc@gmail.com. 
Le mot de passe sera votre date de naissance.


Rappel du débroussaillement

Débroussailler son terrain et les abords de son habitation, c’est obligatoire et c’est investir pour votre sécurité face aux feux de forêt et de végétation


Les feux majeurs de 2022 nous rappellent l’importance du risque d’incendie de forêt et de végétation. Le changement climatique intensifie ce risque : la saison des feux s’allonge et le risque s’étend dans de nouvelles régions. Débroussailler son terrain et les abords de son habitation, c’est faire face à cette menace : vous limitez la propagation du feu, facilitez l’intervention des sapeurs-pompiers et c’est aussi la meilleure des protections pour vous et vos biens. C’est pour cette raison qu’il s’agit d’une obligation légale sur une partie de notre territoire, lorsque le risque le justifie. Le débroussaillement vise à réduire la masse de végétaux dans une zone de 50 mètres (ou 100 mètres - à adapter au contexte communal) autour de vos bâtiments ou autre équipement.
Vous êtes concerné par cette obligation si vous êtes propriétaire de bâtiments ou d’équipements situés à moins de 200 mètres de bois, forêts, landes, maquis et garrigues. Le maire est chargé du contrôle du respect de cette obligation et les agents assermentés, notamment ceux de l’Office national des forêts (ONF), sont habilités à verbaliser.
Pour savoir si vous êtes concerné par l’obligation légale de débroussaillement, vous pouvez contacter votre mairie, votre préfecture ou vous rendre sur où feux-foret.gouv.fr vous trouverez toutes les informations utiles.

Les photos préférées de Claude ALIBERT en 2022

Pour ce week-end, Claude ALIBERT nous revient avec ses photos préférées de l'année 2022. 84 photos qui témoignent de la biodiversité de notre commune. Pour que ce soit agréable, je les ai compilées dans une vidéo 4 K de 8 min 26.
Installez-vous confortablement et profitez !


Rattraper le temps perdu et remercier

Dernièrement, une réception a eu lieu au petit foyer en l’honneur des élus du conseil municipal partis à la fin de l’ancien mandat et des agents communaux retraités. Cette manifestation n’avait pas pu se tenir en raison de la crise sanitaire.
C’est donc avec plaisir que M. le Maire, en présence des membres du conseil municipal et des agents municipaux a pu remettre la médaille de la ville aux élus mis à l’honneur : Didier Sanchez - maire adjoint, Sylvie Moncayo, Laurent Causse, Christophe Sanchez, Christian Vandaele – conseillers municipaux et un cadeau aux retraités : Christiane Pandolfo ; Marie Thomas et Fernand Paredes.
Sébastien Pandolfo, agent municipal, a été décoré de la médaille du travail pour ses 30 ans de service au sein de la communauté.
Après les remerciements chaleureux de M. le Maire qui n’a pas manqué de souligner leur investissement et leur disponibilité au service de la population, l’émotion était palpable de la part des récipiendaires.
Un apéritif dînatoire a clôturé cette cérémonie dans une ambiance des plus conviviales.


Carcassonne Agglo : vote du budget 2023

Réunis en Conseil Communautaire ce vendredi 7 avril, nos élus avaient notamment à l’ordre du jour le vote de notre budget pour 2023.
Un « budget de solidarité et d’avenir » comme a pu le qualifier notre Président en introduction rappelant que cette année il y aura :
- pas de hausse des impôts
- une vigilance sur les tarifs de nos services
- 2 fois plus d’aides pour la rénovation des logements
- 15 millions pour le Pacte Vert
- un investissement dans du foncier pour les entreprises
- un maintien des aides aux associations
Tout en maîtrisant nos dépenses, nous gardons toujours en tête l’objectif « de trouver toujours comment mieux adapter notre budget »!

Une séance aussi marquée par le lancement du projet de construction de la médiathèque et notre adhésion au service public « ma Santé, ma Région » pour faciliter l’accueil des professionnels de santé !

Des dépenses maîtrisées, une solidarité renforcée et des projets d’avenir avec une attention particulière sur la santé, la jeunesse et le Pacte Vert… l’Agglo s’adapte et avance !


QUIWI est à Villegailhenc

Quiwi est présent tous les mardis, à partir de 19h00, en face de la salle polyvalente.


Retour de la fromagerie La Plaine

La fromagerie La Plaine est de retour au village à partir de mardi prochain 28 mars.
NOUVEL EMPLACEMENT
Le véhicule sera positionné en face de la pharmacie de 9h00 à 12h00.

Commémoration du 19 mars

Comme le veut la tradition, le 19 mars est la journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.
A cette occasion, une cérémonie a été organisée à Villegailhenc : en présence du Maire, de représentants du Conseil Municipal, d'une délégation d'anciens combattants, de membres de leur famille et de quelques habitants.

Voici le texte lu avec beaucoup de coeur par André Fougères au nom de ses compagnons d'armes (Il s'agit d'un extrait du message de la FNACA pour le 61e anniversaire du 19 mars 1962):

"À l’âge de 20 ans, après une adolescence difficile dans un pays se relevant de ses ruines, ils allaient être plongés dans une GUERRE qui devait leur prendre le temps précieux des amours et de l’apprentissage de la vie.
28 ou 30 mois sous un même uniforme suffiront pour nous vieillir de plusieurs années, condamnés à affronter notre vie d’adultes en anciens combattants. Jeunesse brisée, avenir incertain, dans un monde indifférent, ayant pour inévitable conséquence, une réinsertion difficile à la vie civile. Des familles plongées à jamais dans la douleur.
30 000 d’entre nous, Morts pour la France pour la plupart à l’âge de 20 ans, ainsi que plusieurs centaines de milliers de victimes civiles de tout âge. Une guerre creusant entre deux pays des plaies qui ne sont hélas, pas encore toutes refermées aujourd’hui. Depuis 1963, chaque année, à la date anniversaire du Cessez-le- feu du 19 Mars 1962 nous leur rendons un hommage solennel, et nous nous inclinons avec déférence et émotion devant leur famille.
Les générations actuelles ont besoin de repères, elles trouvent au travers de ces dates commémoratives les signes du Souvenir sans lesquels tout peuple ne peut bâtir son avenir.

Ils ont écrit :
« Les peuples cessent de vivre lorsqu’ils cessent de se souvenir. » Maréchal Foch
« Si tu veux dominer un Peuple ! Ote-lui sa mémoire. » André Malraux
« Les souvenirs sont nos forces. Ne laissons jamais s’effacer les anniversaires mémorables ; quand la nuit essaie de revenir, il faut rallumer les grandes dates comme des flambeaux. » Victor Hugo"



Interview du Maire sur Grand Sud FM (10 mars 2023)

La Quinzaine occitane reçoit l' Aqueles Clapàs Band
vendredi 17 mars (20 h 45) Salle polyvalente

La quinzaine occitane 2023 se clôturera par une soirée exceptionnelle le vendredi 17 mars à Villegailhenc (salle polyvalente, 20h45). 


La polyphonie occitane et le brass band US font équipe pour un cocktail de culture qui décoiffe !
C’est la rencontre de l’arrangeur Guillaume Gardey de Soos avec le trio vocal Aqueles qui a mis le feu aux poudres.
Aqueles Clapàs Band a trouvé la formule explosive qui envoie des chansons taillées sur mesure : Les voilà qui défilent sapés à la manière d’Ennio Morricone, de Léonard Bernstein ou encore de Gil Evans.
À leur aise dans ces orchestrations contemporaines, les airs populaires du Languedoc resplendissent. Ils racontent au fil du concert l’histoire aux cent visages d’une culture vivante, loin des clichés régionalistes. Aicí e ara, l’Occitanie pulse au présent, vivante et émouvante.
Les chansons font battre le cœur du pays, vous le découvrent à travers une écriture enchantée, actuelle et intemporelle. Vous passerez du frisson à la transe en deux croches et un soupir et de la fête à la passion en deux temps, trois mouvements. Trompette, bugle, euphonium, tuba, clarinettes, trombone, batterie, percussions magnifient les voix d’Aimat Brees, Beneset Vieu et Matieu Viès. On retrouve le trio avec le même d’état d’esprit enjoué et entraînant que lors de leur prestation en version cabaret dans le même lieu voici quelques années, mais avec une autre dimension avec l’apport dynamique et tonitruant des cinq musiciens du brass-band.

Appel à la vigilance

Nous faisons appel à votre vigilance suite à la recrudescence de vols, cambriolages et démarchages abusifs sur la commune.
Nous rappelons aux habitants d'être attentifs, de ne pas ouvrir, ni faire entrer des inconnus chez eux.
En cas de doute, ne pas hésiter à faire appel à la gendarmerie.

Classement 2023 des villes et villages où il fait bon vivre

Pour la quatrième année consécutive, l'association Villes et villages publie son classement, dévoilé ce 26 février  où il fait bon vivre en France.
 34.820 communes sont classées, selon 198 critères, répartis dans dix catégories: qualité de vie, sécurité, santé, transports, commerces et services, protection de l'environnement, éducation, solidarité, sports et loisirs, attractivité immobilière.

Dans sa catégorie, communes de 500 à 2000 habitants, Villegailhenc se classe 3ième sur les 118 communes (de même catégorie) du département, derrière Cavanac (1er) et Cazilhac (2e).




Une belle histoire d'amitié

Ce vendredi avait lieu la première manifestation dans la nouvelle salle du Petit Foyer de Villegailhenc. Ce n’est pourtant pas l’information majeure, ce qui l’est c’est le but : rendre hommage à Jean Marius Pandolfo et ce, deux ans après sa disparition. Marius adorait le chant et, en tant que ténor, avait chanté plus de vingt ans dans les chorales « Tout le temps » de l’AREP et plus tard, « Cossi que Siague » de Fasètz la Lenga en Cabardes. Ses amis n’avaient pas eu le temps de lui rendre hommage comme ils auraient voulu à cause des mesures liées au COVID. Le temps est passé mais pas l’envie.

Les deux associations locales attendaient le moment propice. C’est ainsi qu’en présence de la famille de Marius, près de 200 personnes se sont réunies pour une soirée qui lui était dédiée. En première partie, ses ami(e)s choristes de « Cossi que Siague » ont interprété, sous la direction d’André DENAT, un répertoire principalement en occitan. Ces chants a capella mis en scène avec différentes chorégraphies ont ravi les spectateurs. En seconde partie, « Les Majics’Ilards », joyeuse bande de comédiens de l’ Amicale Rurale d’ Education Populaire, emmenés par Laurent DELLUS ont interprété quelques scénettes qui nous ont bien fait rire.

Pour clore la soirée, les deux groupes ont interprété sur scène une chanson commune. Après cela, les fils de Marius, pleins d’émotion, ont remercié l’assemblée. Cette belle histoire s’est conclue par un verre de l’amitié qui a bien porté son nom.

Inauguration du pont de ce 17 décembre

Extraits du dossier du Département de l'Aude L'Indépendant 14/12

Inauguration du pont, le 17 décembre

Don de 40.000 euros à la Mairie - L'Indépendant 5/12

L'Indépendant parle du nouveau pont articles du 29/11/2022

Le pont de Villegailhenc est ouvert

Cet après-midi, c'était l'ouverture du pont de Villegailhenc en présence de Michel Proust (Maire) et des représentants du Conseil Départemental: Héléne Sandragné (présidente), Tamara Rivel (2e vice-présidente déléguée aux routes et mobilité) et de Christian Raynaud (conseiller) qui ont libéré le passage, rouvrant ainsi la D118 au grand plaisir de tous.


Un enfant du pays devenu une pointure de la chaussure (La Dépêche 13 nov)

Nouveau porte-drapeau

Le jeudi 27 octobre 2022, dans les locaux de la mairie de Villegailhenc, Mr Archambaud CLARY--SICART a reçu du colonel (H) Alain DENAT, président du comité du souvenir français de Carcassonne & Montagne Noire, le drapeau des « Evadés de France et Internés en Espagne ».


Pour ce bel engagement citoyen et patriotique Archambaud a, en présence de son père, Mr Michel SICART, 3ème adjoint à la mairie, été chaleureusement félicité. Nouveau porte-drapeau du comité de Carcassonne et Montagne Noire, il montre par cet acte volontaire qu’il est déjà animé d’une flamme, de valeurs et d’une conscience envers le devoir de mémoire.


Pour sa première sortie avec son drapeau, il vient de participer à Carcassonne aux cérémonies commémoratives du 1er novembre en mémoire des combattants morts pour la France et sera présent le 11 novembre à Villegailhenc pour la commémoration de l’armistice de la première guerre mondiale.


A.G. de l'EVC9 (L'Indépendant du 31/10)

L'Indépendant: article du 27/10/2022

Aude : près de 2, 24 millions d'€ au profit des sinistrés des inondations d'octobre 2018

A Villegailhenc, une des communes les plus touchées, ce sont 350 000 € qui ont été alloués aux sinsitrés. Marie-Hélène Fabre, présidente d'Aude Solidarité, a rencontré lundi 24 octobre le maire Michel Proust, pour faire un état des lieux de la reconstruction du village.
C'est un trophée dont le maire de Villegailhenc, Michel Proust, se serait bien passé. Son village arrive en tête des sommes reversées par Aude Solidarité, avec 350 000 € au profit des sinsitrés des inondations d'octobre 2018, juste devant Trèbes, avec 320 000 €. Rien de plus normal puisque ces deux communes ont été parmi les plus touchées par les crues dévastatrices du Trapel et de l'Aude (15 personnes étaient mortes dans l'Aude dont quatre à Villegailhenc). Ce lundi 24 octobre 2022, quatre ans plus tard, Marie-Hélène Fabre, présidente d'Aude Solidarité, est venue rencontrer Michel Proust pour se rendre compte de la capacité de résilience de ces territoires et de leurs habitants. Michel Proust a rappelé que Villegailhenc est une commune de 1760 âmes. "Sur 860 foyers, 430 ont été impactés par les inondations. Et plus de 200 foyers ont eu plus de deux mètres d'eau chez eux", dit-il. "236" voitures ont été emportées par les flots. Et nous sommes ici un village d'ouvriers, il n'y avait pas de grosses berlines. Il s'agissait de vieilles voitures, qui n'étaient pas cotées mais dont on a besoin pour aller travailler."
Grâce à l'élan de générosité (particuliers, collectivités audoises mais aussi hors du département) fédéré par Aude Solidarité (3181 dons ont été reçus pour un total de 2, 24 millions d'€), 209 dossiers ont été instruits pour Villegailhenc. "On est justement intervenu pour aider les gens à changer de voiture mais aussi pour renouveler l'étectoménager, rénover les extérieurs ou l'habitat", indique Marie-Hélène Fabre. "Cette aide a été très importante", confirme Michel Proust.
Aujourd'hui, Villegailhenc est en train de retrouver un nouveau visage. Le nouveau pont qui enjambe le Trapel va être mis en service début décembre. "On est train également de rouvrir les nouveaux ateliers municipaux, le foyer municipal et la maison citoyenne", explique Michel Proust. Et 38 maisons (dont 32 dans le centre ancien) qui se trouvaient dans le périmètre du fonds Barnier (fonds de prévention des risques naturels) seront démolies.
Aude Solidarité intervient aussi en faveur des associations qui viennent en aide aux réfugiés ukrainiens, qui ont fui leur pays à cause de la guerre. A ce jour, 160 000 € ont été récoltés de la part de 850 donateurs.


Villemoustaussou et Villegailhenc n'abadonnent pas le projet

L'Indépendant du 14 octobre

L' Indépendant du 13/10/22

De lotissements, il en est aussi question à Villegailhenc, pour qui l'Insee affiche une population légale de 1 768 habitants en 2019, contre 1 686 en 2013. Là où les inondations ont signifié "200 habitants perdus" en octobre 2018 rappelle le maire Michel Proust : 38 maisons pour lesquelles plus aucune taxe foncière ne tombe, "32 maisons démolies occupées à 90 % par des locataires qui sont partis habiter ailleurs". Mais les mois écoulés sont bien synonymes de succès : "Les 10 lots du 1er lotissement d'Hectare ont trouvé preneurs, et 12 nouveaux lots sont commercialisés. Tout comme avec Angelotti, qui après les six lots commercialisés route de Conques, en propose six nouveaux." Et l'élu d'évoquer un "autre projet en cours d'instruction", cette fois avec 25 à 30 lots.
De quoi écarter une crainte : "Ce qu'on redoutait, c'est la perte d'attractivité, après les inondations, mais aussi avec le chantier du pont qui aura duré près d'un an. Mais toutes les parcelles trouvent preneurs, et dans le cœur de village, les maisons se vendent : rapidement, au prix du marché. Même des habitations qui ont été sinistrées, qui ont été rénovées, ou alors pour lesquelles les acquéreurs engagent des travaux." De quoi entrevoir plus sereinement l'avenir, alors que la recomposition urbaine va devenir réalité : "On sent un nouveau souffle. Ceux qui s'installent sont souvent des couples, jeunes. Ils me parlent des travaux engagés sur le cours d'eau, dans le village. Et ça me rend optimiste, oui."


Risque incendies dans l'Aude

La Préfecture de l'Aude nous rappelle:

⛔️🔥[FERMETURE DES MASSIFS]
Le risque #feu de forêt est toujours présent dans le département de l'#aude avec un risque #sécheresse élevée
➡️La Clape, l'Ile Ste Lucie, Fontfroide, Crémade
🛑Respectez les consignes de sécurité
🌲Préservons nos massifs🌲

Le Kid's voices band recrute

Dès ce jour, inscription des kid's voices band pour la rentrée qui aura lieu le mercredi 14 septembre.
AG le vendredi 2 septembre à 18h à l'école de chant de Villegailhenc.
Si vous avez entre 7 ans et 20 ans et que vous aimez le chant, cette info est pour vous.
Cours en groupe les mercredis après-midi.
tel 06/20/53/09/67 pour tous renseignements.

Foot academy à VIllegailhenc

Les 22, 23 et 25, 26 août derniers s'est déroulé le premier stage élite club de l'association 11 Foot Academy.
Ce dernier est une première sur le département de l'Aude et pour un coup d'essai, nous pouvons dire maintenant que ce fut un succès. Ceci grâce à l'engagement de nos bénévoles (Roseline, Léa, Mathilde, Bernard, Jean-Luc et Philippe), de nos éducateurs (Gilles et Bernard, de nos intervenants (Guillaume pour la préparation mentale et Bernard V. pour l'arbitrage), mais aussi et surtout grâce à la mise à disposition par la mairie de Villegailhenc, de ses installations sportives de grande qualité . Merci également au club du Trapel Pennautier FC qui nous a accordé sa confiance pour encadrer son équipe U16/U17 durant ces 4 jours.
Ce stage n'aurait pu se tenir sans les éducateurs de cette équipe qui n'ont pas hésité à faire appel à nous pour préparer dans les meilleures conditions leurs joueurs pour cette nouvelle saison.. Donc un grand bravo à Stéphane, Serge et Arnaud pour leur grande humilité et nous souhaitons le meilleur à cette équipe pleine de qualités pour la suite. Nous ne manquerons pas de vous suivre et de voir votre évolution... Bravo pour votre engagement tout au long de la semaine.
Un dernier mot pour nos partenaires sans qui l'aventure ne pourrait avoir lieu... Merci à Origine Sport, Freegun, Unipro, et Laurent Russ notre traiteur qui régale tout le monde.
A bientôt pour de nouvelles aventures

Reprise d'activités pour la chorale Modérato

Décès de Joseph Masot, président de la FNACA

La Mairie présente ses plus sincères condoléances à sa famille, ses amis et connaissances.

Construction du nouveau pont : journée du 20 juillet

Article de La Dépêche du 18/07

Suivre les travaux du pont (une image toutes les 3 heures)

Les travaux du pont avancent (photo du 25 avril )

De "la longue à la pétanque" - L'Indépendant

Envie de courir ou de marcher ?

Rendez-vous tous les dimanches matin à 9 h  à la salle polyvalente.

Le krav maga à Villegailhenc - L' Indépendant

Remise du chèque au profit de Solidarité Ukraine

Cette année, la Quinzaine Occitane s’est déroulée dans une ambiance particulière créée par le choc de la guerre en Ukraine.
Sensible au drame qui s’y déroulait, l’association « Fasètz la lenga en Cabardès » , a permis aux participants de contribuer à Solidarité Ukraine en déposant leur aide dans une urne présente à chacune des représentations.
Le siège de l’association étant à Villegailhenc, ses représentants ont donc remis le chèque des 400 € récoltés à l’adjoint au maire de la commune, au profit d’Ukraine Solidarité.
Un bel exemple !

Travaux du pont -  L'Indépendant

Réunion Mairie- Associations du 28 mars

Ce lundi 28 mars s'est déroulée la première réunion mairie /associations de l'année.
Les différents représentant(e)s des associations ont été reçus par M. le Maire Michel Proust, Stéphane Perrot (services techniques et stades), Marie-José Ganet (culture) et Michel Sicart (communication et associations).
Cette réunion de concertation est organisée deux fois par an, elle permet de garder le contact avec les principaux acteurs de la vie associative de la commune. Des échanges où chacun peut s'exprimer permettent de rencontrer les préoccupations des uns et des autres.

Article de L'Indépendant

Inondations, sécheresses : ces communes qui trouvent des solutions (TF1)



JT 20 heures du 29/03/2022
Plus de trois ans après les inondations dévastatrices, la reconstruction de Villegailhenc n'est toujours pas achevée. Pour beaucoup, cette catastrophe est une conséquence du dérèglement climatique et ils apprennent à vivre avec ces phénomènes naturels.

Commémoration du 19 mars

Photos d'André Velasco

Des capteurs de CO2 dans les écoles

L’aération des locaux, dans les salles de classe étant hautement recommandée pour lutter contre le Covid 19, la mairie a décidé d’équiper chaque salle de classe, à l’école maternelle comme à l’école primaire, à la cantine scolaire, au centre de loisirs et à la mairie : de capteurs de CO2.

Les agents techniques de la commune ont donc procédé à ces installations qui permettront d’alerter sur une concentration trop forte de dioxyde de carbone dans une pièce, et donc sur la nécessité d’aérer.

Une des mesures barrières préconisées qui permet de lutter contre la propagation du coronavirus à l’heure où les contaminations sont à nouveau à la hausse.

A.G. du Club de pétanque du Trapel (L' Indépendant)

Le carnaval d'avant à Villegailhenc (L'Indépendant)

Article d'André Velasco dans L'Indépendant

Inauguration de la quinzaine occitane

Ce mercredi 9 mars, a eu lieu l'inauguration de la quinzaine occitane organisée par l'association "Fasètz la lenga en Cabardes".
Comme chaque année où elle est organisée, c'est la tradition, une rue de Villegailhenc est renommée dans la langue occitane.
La rue des Effaches* a donc reçu sa plaque "Carrièra de las Faissas" dévoilée par Michel Sicart (adjoint au Maire) et André Denat (président de l'association) devant quelques habitants.
Tout le monde s'est ensuite réuni dans la salle polyvalente pour écouter leur discours, ainsi que celui d'Alan Roch, pour dire leur attachement à l'occitan qu'ils veulent protéger et perpétuer.
Après cette partie "officielle", la chorale, heureuse de se retrouver sur scène après cette longue période de COVID, nous a régalé d'un récital dynamique et enjoué.
Tout le monde s'est ensuite retrouvé pour un apéritif offert par la municipalité.
Ce fut un beau point de départ à la quinzaine occitane qui se déroule dans 5 municipalités : Villegailhenc, Moussoulens, Aragon, Ventenac-Cabardés et Pennautier. 
Nous leur souhaitons une belle réussite !

*les effaches (faissas, laissas)= jardins au sol riche cultivés en terrasses (il y en avait dans cette rue qui monte vers les Villas de Gailhenc )


Visite des travaux post inondations

Ce mercredi 23 février, la commune de Villegailhenc recevait la visite de M. Thierry BONNIER (Préfet de l'Aude) dans le cadre des projets soutenus par France Relance.
Reçu par M. le Maire, Michel Proust, accompagné d'une délégation du Conseil Municipal, celui-ci a eu avec eux un entretien sur l'évolution de la situation de la commune, les réalisations en cours et les nombreux projets futurs.
Ils ont ensuite réalisé une visite sur le terrain afin de constater l'avancement des travaux:
- Isolation de la toiture de la salle polyvalente 

(81300 € financés pour 54200 € par France Relance, 27100€ à charge de la commune)

- Construction des nouveaux ateliers municipaux, du nouveau "Petit Foyer" et de la Maison Citoyene
(1.310.546 € financés par l'Etat "Plan de Relance" 430.449 €, Région 218.424 €, Département 430.448 €, Carcassonne Agglo 78.000 €, commune 153.225 €)
- Rénovation de l'ancienne poste 
qui sera bientôt mise à disposition de la SCIC Tout ô Pré (Société coopérative d'intérêt collectif) actuellement hébergée au château. (80760 € financés à 25600 € par France Relance et 55160 € à charge de la commune).

M. le Préfet a quitté un Villegailhenc transformé en un immense chantier où il a pu constater les réalisations positives qu' apportaient les aides de l'Etat.

Reportage de ViàOccitanie

Un centre ville apocalyptique à Villegailhenc dans l’Aude.

Voila un peu plus d’un mois que la commune est en travaux. Pour rappel, le pont qui enjambait la rivière ''le Trapel" a été détruit lors des inondations de 2018. Aujourd’hui, les équipes terminent de préparer le terrain. Les maisons restantes ont été détruites, les terrassements sont presque terminés. Le 14 mars prochain débutera la construction des berges et du nouveau pont.

Jusqu’à la fin du chantier prévue en automne de cette année, entre 100 à 150 personnes vont travailler au nouveau visage de Villegailhenc (11).

Villegailhenc, 3 ans après, des élus, des habitants toujours mobilisés

Podcast de l' émission " Le Mag de l'environnement" réalisé par le CAUE (Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement de l'Aude)
 pour les radios locales de l'Aude avec comme invité notre maire Michel Proust.

Le city stade

Depuis le mois de juillet, un city stade a été mis à disposition de la jeunesse par la municipalité. Conçu par l’entreprise « Agorespace » pour la pratique de plusieurs activités sportives telles que basket, foot, handball…., il a suscité immédiatement un vif succès auprès de nos enfants et adolescents à en juger par sa fréquentation, lors des vacances notamment. Il est également à disposition des écoles pour la pratique d’éducation sportive en milieu scolaire. Un règlement intérieur va être élaboré pour encadrer son utilisation.
Un terrain de jeux multisports, qui vient compléter l’équipement sportif et de loisirs de la commune déjà bien doté avec le stade d’honneur, le terrain d’entraînement, le terrain de pétanque et la salle polyvalente.

Le nouveau pont, parlons-en

Le 14 octobre 2018, le Trapel, ruisseau traversant Villegailhenc, gonflé par les pluies diluviennes, emportait le pont qui l'enjambait. Suite à ces terribles inondations, les habitants ont vécu avec un pont provisoire, le temps que les études de faisabilité soient réalisées et le choix architectural arrêté. L'heure est aujourd'hui à la reconstruction. Le chantier doit débuter à compter du 11 janvier, pour une durée de 8 mois. Le pont étant un point névralgique de la circulation de la commune, des déviations vont devoir être mises en place. Un chantier d'envergure avec, à la clé, la sérénité retrouvée pour les Villegailhencoises et Villegailhencois.

Quelles sont les caractéristiques du futur pont de Villegailhenc ?

Le futur pont de Villegailhenc aura une longueur totale de 48 m. Le modèle retenu est un pont à deux travées, de 24 m de long chacune, avec une pile érigée dans le lit majeur du Trapel pour soutenir le tablier. Ce dernier, d’une épaisseur d’un mètre, sera constitué d’une dalle de béton armé d’un volume de 500 m3. Les trois points d’appui de l’ouvrage reposeront sur douze pieux métalliques enfoncés à 10 m de profondeur. Cette construction, extrêmement robuste, pourra résister à des crues d’une puissance supérieure à celle enregistrée en 2018.

Sur ce nouveau pont, les voitures et les camions disposeront d’une chaussée large de 6 m. Côté amont, un trottoir de 3 m de large offrira une traversée confortable et sécurisée aux piétons. Côté aval, le trottoir aura une largeur de 1,40 m.

La construction de ce nouvel équipement coûtera 3 millions d'euros financés par l'Etat, via la dotation de soutien à l’investissement des Départements, la Région Occitanie, le Département de l’Aude. Solidaire, le Département de la Gironde avait également fait un don exceptionnel de 400 000 € en octobre 2018, au lendemain des intempéries.
Circulation déviée pour les voitures et les poids lourds
Une fois le pont provisoire déposé et durant toute la durée du chantier de construction du nouvel ouvrage, la RD 118 qui le traverse sera inévitablement coupée dans le centre de Villegailhenc. Des déviations seront mises en place, différentes selon que l'on circule en voiture ou en poids lourd.

Itinéraire de déviation pour les véhicules légers et poids lourds jusqu’à 26 tonnes

Les véhicules légers et les poids lourds jusqu’à 26 tonnes devront suivre une déviation par la RD 35 et la RD 201 via Conques-sur-Orbiel. Dans le village de Villegailhenc, un alternat de circulation sera mis en place pour les riverains entre la Grand-Rue et la rue du Minervois, régulé par des feux tricolores.

Itinéraire de déviations pour les poids lourds de plus de 26 tonnes
Les poids lourds de plus de 26 tonnes devront emprunter un axe Castelnaudary-Revel-Soual-Mazamet pour rallier le versant Nord de la Montagne Noire.

Quelles répercussions sur le quotidien des Villegailhencoises et Villegailhencois ?

D'inévitables questions se posent sur les répercussions d'un tel chantier sur le quotidien des Villegailhencoises et Villegailhencois.
  • Y aura-t-il des nuisances sonores autour du chantier ?
 Inévitablement pour un chantier de cette ampleur, des nuisances sonores seront perceptibles, notamment lors de l’emploi de compresseurs et d’engins de forage. Cependant, ces nuisances seront réduites au maximum et n’auront lieu qu’en journée.

  • La commune va-t-elle être coupée en deux pendant les travaux ?
Non, une déviation communale est prévue afin que le chantier ait le moins de conséquences sur la vie quotidienne. Les piétons, deux-roues et véhicules légers pourront l’emprunter.

  • Quelle sera la durée de trajet supplémentaire avec la déviation ? 
Par la déviation communale dans le village, le délai supplémentaire sera de quelques minutes en fonction du trafic. En empruntant la déviation par la RD 35, il faudra compter 10 minutes de plus pour votre trajet.

  • Les poids lourds pourront-ils à nouveau utiliser le futur pont ? 
Oui, il est même dimensionné pour les convois exceptionnels.
Envie d'en savoir plus ? Voyez le carnet de chantier :




Evolution des travaux en Décembre

10 décembre 2021
Le 28 septembre, c'est l'Hôtel L'Octavio qui disparaissait

Les démolitions se poursuivent

le 22 septembre, c'est la maison ASPA qui disparaissait.

Inauguration du repère de crue le 15 octobre 2021

Le 15 octobre est désormais une date symbolique pour tous les habitants de Villegailhenc. 
Cette année, trois ans après les inondations, ce jour fut celui du souvenir avec l'inauguration du repère de crue à Villegailhenc par le Sous-préfet M. Simon CHASSARD, le Président du SMMAR et Maire de Trèbes M. Eric MÉNASSI, le Mairie, M. Michel PROUST en présence de M. Jean-Régis GUICHOU (Maire de Couffoulens), M. Christian MAGRO (Maire de La Redorte et président du Syndicat Aude Centre), d'une délégation d'élus municipaux de Villegailhenc, ainsi que de diverses communes voisines.

Ce macaron, est apposé, par le SMMAR EPTB Aude, au cœur du village afin de permettre aux Villegailhencois(es) de connaître le niveau de l'eau atteint lors de la crue de 2018.

Cette opération s'inscrit dans le Programme d'Action et de Prévention des Inondations (PAPI) de l'Aude et s'ancre dans une volonté de préservation de la mémoire des inondations. Une mémoire aussi douloureuse qu'importante puisqu'elle permet de sensibiliser les populations au risque inondation, informer les nouveaux arrivants et rappeler la vulnérabilité du bassin versant de l'Aude, de la Berre et du Rieu.
Le SMMAR EPTB Aude et ses Syndicats de rivières adhérents ont posé à ce jour plus de 800 repères de crue sur l’ensemble du territoire. Ils répondent aux exigences de la réglementation nationale et à la spécificité du contexte local audois.

Visite de la ministre Emmanuelle Wargon dans l'Aude ce vendredi 23 juillet :
 ce qu'il faut en retenir

Publié le 23/07/2021 à 16:03 , mis à jour à 16:40 
La ministre Emmanuelle Wargon a voulu assister au lancement des travaux de démolition sur les sites impactés par les inondations de 2018, à Villegailhenc et Trèbes. L'occasion de souligner l'engagement de l'Etat mais aussi de refaire le point sur quelques interrogations subsistant au sein de la population. 
Emmanuelle Wargon a pu s'en rendre compte dès son arrivée : l'accueil de la ministre s'est fait entre deux chantiers, celui de la maison citoyenne et celui des ateliers municipaux. Villegailhenc, commune sinistrée d'octobre 2018 (4 victimes), village symbole avec son pont arraché, ses maisons éventrées dont les images ont fait le tour de la France, entame une nouvelle vie. C'était le but de sa visite : être présente, pour la 5e fois depuis sa venue dans le sillon du Président de la République au lendemain des inondations, pour assister au lancement symbolique de la reconstruction.

Le mot-clé : résilience

"On va vraiment démarrer le nouveau Villegailhenc" : le maire Michel Proust, ne cesse de le répéter depuis deux ans, comme pour convaincre la population de la nécessité de détruire pour pouvoir reconstruire et ne pas "vivre dans une réserve indienne". "On va maintenir un certain souvenir mais il faut aller de l'avant" a souligné le maire. C'est l'heure de la recomposition urbaine pour planifier l'après-démolition.
"Les premiers coups de pelleteuse vont faire du mal à tout le monde, mais on ne peut pas laisser la population voir en permanence ces maisons éventrées" devait dire Michel Proust. Et la ministre de lui emboîter le pas : "Bien sûr que ça fait forcément mal, mais il faut enlever les stigmates pour pouvoir aborder un nouveau projet". 38 maisons seront démolies à Villegailhenc ("C'est gros, mais on y est" : Emmanuelle Wargon) durant les semaines à venir, une cinquantaine à Trèbes.
Il faut pour cela  d'abord procéder à la déconnexion de tous les réseaux, au curage, au repérage s'il y a lieu d'éléments à garder, comme au n°10 d'une rue du centre bourg fermée au public depuis 3 ans. À Villegailhenc l'Architecte des bâtiments de France veut notamment conserver une cheminée, une croisée d'ogive trace d'une ancienne tour, tout comme trois puis repérés dans le secteur.  "Un crève-cœur" selon lui.

Un pont neuf à l'automne 2022 au plus tôt

Ce vendredi 23 juillet a commencé la démolition d'une grande partie de l'ancien restaurant à proximité du pont. Deux travées sur trois seront démolies dans un premier temps. Pendant les travaux du nouveau pont, la troisième travée sera à son tour démolie. Les travaux du nouveau pont démarrent fin 2021. Chiffré par le Département à 3,4 M€, le pont aura finalement un appui dans le lit de la rivière, par manque d'espace. C'est la solution retenue sur 5 propositions parmi lesquelles figurait celle d'un pont suspendu.

La commune sera coupée en deux pendant 10 mois, obligeant les pouvoirs publics à dévier le trafic par Conques-sur-Orbiel. Les camions à fort tonnage seront déviés sur Castelnaudary. 
Tous les dossiers d'indemnisations ("à l'amiable") sont clos. C'est ce qu'avait dit la ministre dans l'interview précédant sa visite. À Villegailhenc il reste néanmoins quatre dossiers "pas à l'amiable" comme dirait la ministre, les propriétaires ayant refusé de vendre leur bien pour "rénover". On se dirige là, vers des "expropriations avec contentieux longs" à en croire des élus sur place tentant de répondre à l'interrogation de la ministre sur le refus de quitter des bâtiments endommagés et se trouvant en zone inondable. Ces poches de résistance ne bloqueront pas la recomposition urbaine engagée, il sera néanmoins tenu compte "des points non acquis par l'Etablissement public foncier", ce qui ralentira certainement les travaux. Aucun dossier n'est en souffrance à Trèbes.

"Faire comme avant, ou faire autrement"

Ce fut, ce vendredi 23 juillet, la deuxième étape de la visite ministérielle. Trèbes a adapté son plan de recomposition urbaine à des caractéristiques très différentes de Villegailhenc : trois cours d'eau (L'Aude, l'Orbiel, le canal du Midi) et un quartier extérieur à démolir. Là il a d'abord fallu élargir le lit du fleuve Aude, dont la sortie du pont certes dégagés, doit encore être optimisée pour réduire la vitesse de l'eau en cas de nouveau phénomène météorologique. L'ancienne piscine est comblée de terre et devrait être reconstruite à Béragne (la ministre a saisi la perche tendue par le maire et président du Smmar Eric Menassi).
Emmanuelle Wargon a loué le "travail micro" dans les deux communes visitées et celui en macro à l'échelle de l'Agglo : "les deux s'emboîtent bien, parce que Villegailhenc et Trèbes ne travaillent pas sur les mêmes spécificités". Régis Banquet président de Carcassonne Agglo a pu présenter l'état d'avancement du contrat de transition écologique signé avec l'Etat  avec 15 actions de prévention ( comme un 2e déversoir au lac de la Cavayère pour protéger Trèbes) en cours de réalisation. 
S'identifiant au combat des Audois, Emmanuelle Wargon a souligné que les maires allaient "montrer qu'il n'y a que deux choix: faire comme avant ou faire autrement". Les deux communes de Carcassonne Agglo ont choisi de faire autrement. 
Jérôme Yager de L'Indépendant

Villegailhenc : la reconstruction, un véritable crève-cœur pour les habitants

Publié le 20/08/2021 à 22:38 , mis à jour à 22:39
Les traces de la terrible inondation d’octobre 2018 sont encore visibles et les travaux de reconstruction toujours en cours.

L’inondation meurtrière du 15 octobre 2018 a laissé le village en piteux état avec des blessures béantes toujours ouvertes, des blessures physiques et morales qu’on ne saurait ni cacher ni oublier. Certaines d’entre elles ont été pansées ou sont en passe de l’être. Il faut toutefois continuer à vivre et avancer malgré ces noirs souvenirs encore dans les esprits.
La majorité des maisons touchées par les eaux a été rénovée. Ainsi, profitant des travaux de surface, certaines des rues ont bénéficié d’une rénovation des canalisations d’eau potable et d’assainissement, ainsi que de la pose et l’enfouissement de la fibre optique. Toutes les rues abîmées ont été ou seront refaites.

Aujourd’hui, trois ans ont passé et après moult études et atermoiements des services de l’État, la machine à démolir est malheureusement en marche. Jusqu’alors, les Villegailhencois, habitués néanmoins depuis près de 3 ans, au paysage délabré de leur village, subissent un véritable crève-cœur en voyant la démolition et la disparition d’une partie de leur patrimoine qu’ils ont toujours connu et qui a été transmis par leurs ancêtres.

Parallèlement à cette " déconstruction " crève-cœur qui touche une partie des habitants, remplacer les installations municipales communes touchées, a été la préoccupation des élus. Ainsi, après réflexions, les futurs petit foyer, atelier municipal, maison citoyenne, terrain de pétanque déplacés sont sortis de terre et seront bientôt à la disposition de tous les concitoyens.
La construction du nouveau pont enjambant le Trapel sur le RD 118 étant une priorité, il fallait techniquement aménager l’espace nécessaire pour ses futures assises et donc se résoudre à démolir certains bâtiments pour commencer le chantier de sa reconstruction. C’est l’entreprise Vidal démolition qui en a été chargée.
À ce jour, l’ensemble des bâtiments Aspa, Gleizes, Artis, Courgey, jouxtant le Trapel, sont à terre sous les regards impuissants et compatissants des deux églises plus que centenaires.
Et ce n’est qu’un début, puisque 38 habitations sont vouées à leur déconstruction programmée de par les dispositions de la loi Barnier.
André Velasco correspondant local de L'Indépendant

MISE A JOUR DU P.C.S. (Plan communal de Sauvegarde)


Plusieurs réunions de travail avec « Le bureau d'études Predict Services », à l'initiative du SMMAR (Syndicat mixte des milieux aquatiques et des rivières) ont été nécessaires pour réactualiser le Plan Communal de Sauvegarde de la commune, outil indispensable à la gestion des risques majeurs : inondations, transports de matières dangereuses, chutes de neige importantes, etc...

Cette mise à jour du P.C.S, obligatoire tous les 5 ans va permettre de mettre en place une organisation logistique, technique et administrative pour répondre aux besoins de la population sinistrée ou en danger lors de la survenue d'un de ces événements. Ce document est indispensable dans l'urgence pour prévoir qu'en cas de crise rien ne soit laissé au hasard.

Suite à l'événement majeur d'octobre 2018, le risque le plus prégnant pour nous demeure bien entendu le risque "inondations".

La dernière réunion de travail a eu lieu récemment en présence d'élus et du technicien du bureau d'études « Predict Services ». Des exercices seront réalisés ensuite pour évaluer en direct des situations d'urgence. Cette réactualisation doit être maintenant approuvée en conseil municipal. Le document finalisé sera consultable en mairie, avec une mise en situation programmée pour le mois de septembre qui se concrétisera par un exercice pratique.

Teleaierte :
Pour rappel, les habitants qui ne se seraient pas encore inscrits peuvent le faire en mairie ou via le site de la commune par l'intermédiaire d'un formulaire dédié afin de recevoir un message de catastrophe imminente grâce à un automate d'appel multimédia.


Article de Risques- infos consacré à Villegailhenc

    Infos diverses

1. COUPURE D'ELECTRICITE
Enedis effectuera des travaux le mercredi 21 juillet 2021, et prévoit une coupure d'électricité de 13h30 à 17h30.
Les propriétaires des logements impactés sont informés individuellement par courrier.

2. DEBROUSSAILLEMENT
La commune de Villegailhenc est située dans une zone sensible et plus particulièrement en cette période durant laquelle l’abondance de végétation pose de très graves problèmes. Afin de limiter au maximum tout risque d’incendie, il est nécessaire de  rappeler l’importance et l’obligation de débroussaillement que tout propriétaire est tenu d’effectuer.
En effet chaque propriétaire est obligé de débroussailler, en zone dangereuse sur 50 mètres autour des habitations, y compris sur le fonds voisin si nécessaire (articles 321 et 322 du Code Forestier, arrêté préfectoral  permanent du 30 juillet 1936).

Il est très important que ces prescriptions soient strictement respectées. Par ailleurs, en cas de non application, la Mairie a la possibilité de faire exécuter les travaux, par une entreprise de son choix aux frais du propriétaire.

3. DOSSIER DE RECONNAISSANCE DE SECHERESSE :
Les services de l'état nous ont informé que nos demandes de reconnaissance de "sécheresse / réhydratation des sols"  pour les années 2019 et 2020 ont été rejetées. 
En effet les critères techniques et les expertises de météo-France, n'ont pas démontré de caractère exceptionnel sur ces deux périodes.
Il n'y aura donc pas de prise en charge par les assurances, pour effectuer des réparations de fissures et autres sur les habitations concernées.

4. TOUR DE FRANCE
En raison du Tour de France, les accès à Carcassonne seront limités du 09 au 11 juillet prochain, à proximité du Carrefour de Bezons.
La fermeture de certains routes est prévue à l'approche des coureurs cyclistes.


Deux ans et demi après les inondations, une première pierre pour poser les bases de "l'après"

 Samedi matin 22 mai, dans un des villages martyrs des inondations d'octobre 2018, préfet, Région, Département et Agglo réunis autour du maire Michel Proust pour une symbolique manifestation autour des futurs ateliers municipaux, petit foyer et pôle citoyen.

Michel Proust l'avait dit en entamant son discours, évoquant cette "émotion au plus fort". Quelques minutes plus tard, les trémolos dans la voix et les yeux embués du maire de Villegailhenc ne mentaient pas à l'heure d'évoquer sa volonté que "cette petite commune ne sombre pas dans l'oubli". 

Figure imposée si banale de tout mandat électif, la pose de première pierre programmée samedi 22 mai à Villegailhenc sortait en effet de l'ordinaire. Il s'agissait là d'officialiser, notamment entouré du préfet de l'Aude Thierry Bonnier, de la présidente du Département Hélène Sandragné, du vice-président de la Région Didier Codorniou et du président de l'Agglo Régis Banquet, le lancement des travaux pour les ateliers municipaux, le petit foyer et le pôle citoyen.

Autant de services publics qui se dresseront dans un an, à proximité de la mairie et de la salle polyvalente, grâce à l'investissement d'1,3 M€ partagé entre Etat (430 000 €, via le plan de relance), Département (430 000 €), Région (218 000 €), Agglo (78 000 €) et la commune (153 000 €). Trois chantiers, 36 lots, et une première marche vers "le Villegailhenc d'après", résumait l'élu. Soutenu par un Régis Banquet convaincu de la nécessaire "solidarité" à entretenir, quand Didier Codorniou évoquait la "responsabilité d'accompagner" et qu'Hélène Sandragné louait le maire "courageux, obstiné, opiniâtre" dévoué à la cause de son village depuis de longs mois : "Deux ans et demi, c'est court et c'est long, ça dépend d'où l'on est."

À la fin du 2e semestre 2021, ce "Villegailhenc d'après" devrait aussi voir la première tranche d'un jardin de loisirs pensé au sein d'une promenade destinée à rejoindre le cœur du village ; même échéance attendue pour lancer les travaux du futur pont, et les 2,5 M€ engagés par le Département pour le chantier de six mois d'un ouvrage d'art "indispensable à la vie voire à la survie du village", insistait Michel Proust. Avant de construire, il faudra en passer par la démolition de cinq maisons retenues dans le cadre du fonds Barnier : ces habitations ravagées par la crue du Trapel dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018, "que nous avons sous les yeux depuis près de trois ans".

La résilience, c'est la capacité à intégrer des fragilités et à rebondir vers l'avenir

Des témoignages douloureux que "la nature reste maître", constatait le maire. Mais pas de quoi enlever la volonté "d'avancer", pour "effacer les stigmates", et penser l'avenir, avec le rendu de l'étude hydraulique qui, en juin, permettra de poser définitivement les choix de la reconstruction urbaine. Avec une commune à repenser et qui, si elle a perdu près de 200 habitants, voit des signaux positifs enfin s'accumuler : comme avec la vente express des 16 lots de nouveaux logements, ou en pensant à la création d'un quartier à l'est de la commune, où cohabiteront papy-lofts et logements en accession sociale.

De quoi se relever : "Le village, je l'ai pris tel qu'il était en arrivant, résumait Michel Proust avant de manier symboliquement la truelle. Les événements d'octobre 2018, on doit maintenant faire avec. Il faut en profiter pour faire autrement." Une reconstruction qui, de l'avis du préfet, traduit à la perfection la "résilience" de l'Aude et de Villegailhenc : "C'est un terme souvent galvaudé. Ce n'est pas le cas ici. La résilience, c'est la capacité à intégrer des fragilités et à rebondir vers l'avenir." Un avenir dont la première pierre est désormais posée.

L'Indépendant Publié le 23/05/2021   Antoine Carrié


Extrait du discours de M. le Maire

Villegailhenc : cinq démolitions pour dégager l’horizon d’un village prêt à se repenser

Avant l’été, quatre maisons et une grange situées à proximité du Trapel doivent être démolies dans le cadre du fonds Barnier. De quoi ouvrir la voie à la reconstruction du pont détruit par les inondations d’octobre 2018.
Vingt communes et 150 biens concernés. C’est un chantier titanesque que couvre la mise en œuvre du fonds Barnier dans l’Aude après les inondations d’octobre 2018. Une tâche confiée à l’établissement public foncier (EPF) d’Occitanie, désigné comme seul bras armé pour accélérer les procédures d’acquisition et de démolition de biens, en anticipant la perception du fonds destinés aux habitants condamnés à quitter des lieux bien trop soumis à la menace de nouvelles crues.
Avec la destruction de huit premières maisons à l’été 2020 dans le département, l’année passée s’était achevée sur le bilan de 82 biens acquis, pour plus de 13 M€ ; en février 2021, la directrice générale de l’EPF, Sophie Lafenêtre, évoquait, « A l’entrée de l’été 2021, 110 biens maîtrisés pour 16 M€ d’acquisition », et une programmation annuelle de 4 M€ de travaux. La fin de ce mois d’avril 2021 doit coïncider avec le lancement de chantiers de 32 biens, sur six communes. Et l’EPF vient tout juste d’engager un nouvel appel d’offres pour cinq autres biens, cette fois à Villegailhenc, entre désamiantage et déconstruction.
 Le lancement des travaux du futur pont espéré pour le dernier trimestre 2021
Etape hautement symbolique : avec la maison du 1 avenue de la Montagne Noire, l’hôtel de 300 m² au 2 de la même avenue, l’habitation du 6 rue des Ecoles, et enfin la maison et la grange localisées au 2 de la même voie, le fonds Barnier va entrer en jeu sur un îlot qui témoigne encore des ravages causés par la furie du Trapel, où, depuis plus de deux ans, passe le pont provisoire installé pour pallier la destruction de l’ouvrage d’art. Le chemin reste certes long à l’échelle du village : deux autres opérations de démolition concerneront encore Villegailhenc fin 2021 pour 10 maisons, et probablement en 2022 pour 14 autres habitations. Mais le calendrier prévisionnel de ce premier chantier laisse espérer un îlot vierge de toute construction à l’été 2021. Une échéance qui comblerait Michel Proust, le maire de Villegailhenc, avec à l’esprit les travaux de construction du nouveau pont, pensé pour un franchissement du Trapel sur 50 mètres, que le Département, précise l’élu, « envisage de lancer pour le dernier trimestre 2021. Mais il faut bien sûr pour cela que les maisons soient détruites avant »
Un Département qui a aussi mis la main à la poche pour acquérir fin janvier 2021 une maison « qui n’entrait pas dans le cadre du fonds Barnier », sur l’avenue de la Montagne Noire, face à l’hôtel : une acquisition pour 98 000 € « nécessaire à la reconstruction du pont départemental », Ce pont qui, insiste l’élu, « sera l’ouvrage phare du futur Villegailhenc », évoquant au passage une passerelle de 3 mètres de large destinée aux piétons et vélos. Pour Michel Proust, les astres semblent donc enfin s’aligner : « L’an passé, la commune a investi 1,3 M€ sur les voiries. Mais c’est éparpillé, les gens ne s’en rendent pas forcément compte. Avec la démolition de ces maisons, on pourra changer cette vue terrible que l’on a sous les yeux depuis deux ans. » Un pas de géant dans une commune où la même somme d’1,3 M€ (40 % Etat, 40 % Département, 20 % Région) a permis de lancer en ce printemps 2021 les travaux pour reconstruire ateliers municipaux, foyers et maison citoyenne. L’élu n’oublie pas les conclusions des études hydrauliques attendues pour fin juin, pour connaître les risques encourus par une centaine d’autres maisons, et « lancer une nouvelle étude de requalification urbaine, après celle de recomposition. » Autant d’avancées pour une année 2021 qui devrait s’achever par l’aménagement d’une bande « traversante et paysagère, de la mairie jusqu’au Trapel », avec notamment l’installation d’un city stade. Comme un clin d’œil à la jeunesse d’un village que 250 de ses habitants ont quitté depuis le drame. Un village qui espère que 2021 permettra de vraiment tourner la page.

« On pourra changer cette vue terrible que l’on a sous les yeux depuis deux ans »

Le réemploi des matériaux pour principe

Semaine chargée, en ce début mai, pour Michel Proust, avec une nouvelle rencontre avec l’EPF pour affiner le calendrier des travaux de démolition des cinq biens, mais aussi une réunion consacrée au "réemploi des matériaux". Car les chantiers engagés dans le cadre du fonds Barnier sur le territoire de l’Agglo se veulent exemplaires en matière de développement durable. Avant leur destruction, toutes les habitations ont fait l’objet d’un diagnostic pour envisager une nouvelle vie pour le bois, le métal ou les bétons et pierres qui les composent. Dans ces biens qui cumulent près de 2 000 m² de surface de plancher, c’est un véritable inventaire à la Prévert qui a été réalisé charpentes, menuiseries, baies vitrées, volets, sanitaires, sont autant de matériaux qui pourraient avoir un avenir, à destination d’artisans, d'autoconstructeurs ou de la filière bois. Sans oublier la masse de matériaux inertes qui seront mis à bas, avec plus de 1 000 tonnes de béton, pierres, tuiles, briques et autres céramiques évaluées pour ces cinq biens. Autant de déchets qui pourraient, anticipe déjà Michel Proust, trouver une issue  "vers les sablières Maury ou chez Valoridec " avec du concassage.

A.Ca. - Article paru dans le Midi Libre Carcassonne du mardi 4 mai 2021


Téléalerte : Si ce n'est déjà fait, pensez à vous inscrire

Les petits champions de la lecture

Après avoir gagné la sélection communale des « petits champions de la lecture », Channel a encore franchi une étape.

Mardi dernier sous le regard de toute sa classe, elle a reçu les félicitations de Mr le Maire et un petit cadeau souvenir.
En effet, elle représentera le département de l’Aude lors de la grande sélection régionale où se verra désigner le ou la candidat(e) qui ira à Paris en juin en ambassadeur (ambassadrice) de l’Occitanie.
Arrivée l’an dernier sur la commune, elle s’est particulièrement bien adaptée à sa nouvelle vie. Quand on évoque cette petite pré-ado auprès de son enseignante et de son entourage, les commentaires élogieux pleuvent.

C’est une enfant perfectionniste, déterminée, sérieuse, très douée et attachante nous dit- on !
A la bibliothèque, qu’elle fréquente assidûment, c’est un rayon de soleil ! Polie, souriante, curieuse, elle repart les bras chargés de trésors à lire les yeux pétillants.

Nous ne pouvons que lui souhaiter bonne chance pour cette sélection régionale mais d’ores et déjà nous sommes tous fiers d’elle à Villegailhenc.

Trois ans après, Villegailhenc commence à effacer ses plaies

Des images effroyables. En octobre 2018, le village de Villegailhenc avait été durement touché par les inondations. Mais ni son maire, ni ses habitants n’ont jamais cédé au découragement jusqu’ à ce qu' enfin, les premiers travaux de reconstruction démarrent. Après le cataclysme, place à présent aux plaies à effacer.
Souvenirs douloureux que ceux de cette nuit du 14 au 15 octobre 2018 qui a vu le village de Villegailhenc perdre quatre de ses habitants lors des inondations. 430 maisons sur 860 foyers ont été impactées, 236 voitures emportées, un bilan dramatique qui reste présent dans toutes les mémoires. Après le cataclysme, place à présent aux plaies à effacer, comme pour le village tout proche d'Aragon (lire notre édition d'hier). Après deux ans d'études, depuis juillet 2019 et en avant-première, le maire Michel Proust nous a reçus afin de dresser un état des lieux alors que les premiers travaux de terrassement ont débuté ce 29 mars.

Tout sur un même site

« Les bâtiments communaux vont être rassemblés autour de l'hôtel de ville et de la salle polyvalente, sur des terrains dont la commune est propriétaire et qui se situent en zone non inondable », annonce l'élu. Les ateliers municipaux et le petit foyer détruits seront regroupés sur 500 m² de bâti alors que de l'autre côté de la mairie, face à la pharmacie, un Pôle Citoyen accueillera l’agence postale, les bureaux de permanence de la MLOA (Mission locale de l'ouest audois), de la 
MSAP (Maison des services au public), un autre bureau et une grande salle de réunion. Avec les écoles, tout sera alors regroupé sur un même site, offrant aux administrés un confort pratique.
Le chantier, d'un montant d'un peu plus d' 1,3 millions d'euros, est financé par le plan de relance de l'Etat à hauteur de 430 000 euros, le Département de l'Aude pour la même somme, la Région Occitanie pour 218 000 euros, et Carcassonne Agglo pour 78 000 euros. Il en coûtera 160 000 euros au village. A noter que, comme le fait remarquer Michel Proust, toutes les entreprises retenues suite à l'appel d'offres sont Audoises, dont deux de Villegailhenc : Axe 2B-TP et Tiquet. L'architecture a été confiée au cabinet Cathala/Virot, la livraison devrait intervenir sous une dizaine de mois.

Au début du deuxième semestre, suite à l'étude de qualification urbaine en cours, la réalisation d'une coulée verte, qui avait été évoquée, prendra forme... « Elle prendra place autour d'un city stade, d'un jardin de loisirs, de jeux pour enfants. Villegailhenc offrira ainsi une bouée d'oxygène à tous les riverains aux abords du Trapel », confie le maire. L'enveloppe budgétaire concernant ce poumon vert devrait tourner autour d'1,3 millions d'euros également.
Le pont Bailey, ce pont préfabriqué portatif mis en place par le Département quelques semaines après la catastrophe, sera, lui, remplacé en 2022. Si le calendrier est tenu, les travaux débuteront au 2e semestre de cette année et dureront entre six et huit mois. Cet ouvrage aura 40 mètres de longueur au lieu de 18 mètres pour celui emporté par les flots, et permettra un écoulement jusqu'à 250 m³ /seconde, soit supérieur à la crue d'octobre 2018.
Avec la catastrophe, 38 maisons dont 32 dans le vieux village ont été éligibles à la démolition dans le cadre du fonds Barnier. La destruction commencera dans le courant de l'été. Dans ce cadre de requalification urbaine et de dédommagement des propriétaires, tous les terrains sont redonnés à la commune et ne seront ni constructibles, ni cédables.

«Le village reste très attractif»

D'ici deux à trois ans, Villegailhenc retrouvera de nouvelles couleurs. Sans oublier le passé. Michel Proust, dénommé maire courage lors des évènements, se
veut optimiste pour l'avenir : « Le village reste très attractif. À telle enseigne que deux lotissements ont trouvé rapidement preneurs avec 16 villas en construction. Par ailleurs, des maisons anciennes se sont vendues au prix du marché depuis l'année dernière ». Sur 8 000 m², une dizaine de Papy loft, petites villas pour les personnes âgées, et des logements en location/accession du groupe Marcou, sortiront aussi de terre dès l'année prochaine.
Pierre Adroit



Elaboration du PAPI 3

le mardi 13 avril a eu lieu la concertation publique en visioconférence Zoom
organisée par le SMMAR

Radio TerritoriaL’état de nos routes et de nos ponts

Aujourd’hui, nous évoquons, l’état de nos routes et de nos ponts.
Le gouvernement vient de débloquer 40 Millions d'euros dans le cadre du plan de relance pour faire l'état des lieux des ouvrages d'art.
Comment les maires accueillent cette décision ?
Dans quel état sont réellement, les ponts en France ?
Animé par : Christophe BORDET
Invité(s) : Jean Claude Aurousseau, Michel Proust et Jean-Marc Dumoulin


Public Sénat émission du 10 mars 2021

A.G. Club Pétanque du TRAPEL

L'A.G. de notre club de pétanque s'est tenue le samedi 20 Février en la salle polyvalente en présence de M. Proust (maire de la commune).
La composition du bureau est la suivante : président, Alain Maury. Coprésident, Mathieu Senesse. Vice-président, Jean-Marc Thoron. Trésorier, Emmanuel Massart. Adjoint, Bernard Page. Secrétaire, Cécile Briavoine. Adjointe, Pom Delobre.
Une marche nature dans la garrigue (village celte) pour mieux resserrer les liens entre joueurs est organisée pour le samedi 13 mars, rassemblement en face de la Mairie à 10 heures. La promenade sera suivie de quelques parties de boules sur les terrains du jardin d'Alain Maury et du stade Jérôme Rieux, dans le respect des gestes barrière préconisés par la fédération. A vos boules !

On parle de nous

L'Indépendant du samedi 06/02/2021

Visite de la présidente de la région

Lors de sa venue, la présidente de la région Occitanie a confirmé les aides pour accompagner les entreprises, les commerces et les agriculteurs touchés par l’inondation du 15 octobre 2018.

Carole Delga, présidente de la région Occitanie, accompagnée par son premier vice-président Didier Codorniou, de la présidente du département de l’Aude Hélène Sandragné, de Régis Banquet président de l’Agglo et de Simon Chassard, secrétaire général de la préfecture de l’Aude, était en visite à Villegailhenc, pour soutenir sa reconstruction et exprimer sa solidarité envers sa population, suite à l’inondation du 15 octobre 2018. Étaient présents ou invités Danielle Hérin, députée, Muriel Cherrier et Christian Raynaud, conseillers départementaux.

Elle a été accueillie par le maire Michel Proust, qui a fait le point sur les deux ans de démarches engagées pour réparer et reconstruire le village dévasté, et leurs aboutissements pour 2021 : pose de la première pierre des futurs ateliers municipaux, de la Maison citoyenne*, ainsi que les premières déconstructions, construction du futur pont de 40 mètres de long soutenu par un pilier central, et l’attente (enfin) des conclusions de l’étude hydraulique pour juin, qui scellera le sort des maisons touchées en 2018.

Carole Delga, très à l’écoute, a rappelé ses notions de solidarité envers l’Aude, confirmé ses aides pour les diverses reconstructions et ouvrages d’art, ses aides pour accompagner les entreprises, les commerces et les agriculteurs touchés par le sinistre.

Après ce tour d’horizon en mairie, elle a tenu avec ses accompagnants à visiter sur place l’état du village et entrer en contact avec quelques sinistrés inquiets pour tenter de les rassurer.

Publié le 11/01/2021 par l 'Indépendant 
* ainsi que le "Petit Foyer"

Mise en place d’un service de téléalerte

En cas de catastrophes imminentes (inondation, tempête, canicule, attentat, incident technologique),la Commune de Villegailhenc a misen place un service de téléalerte afin d’informer les administrés grâce à un automate d’appel multimédia.

Ainsi, les alertes pourront être lancées, par téléphone, télécopie, mail, SMS, ou sur les réseaux sociaux par la mairie, à tout moment pour les habitants qui se seront inscrits sur la liste de diffusion, grâce au bulletin ci-dessous. 

Les coordonnées communiquées sont protégées et non transmises à un tiers.

Bien évidemment, seuls les habitants qui auront renvoyé le bulletin ci-dessous complété, pourront recevoir les notifications d’alerte

BULLETIN A RENVOYER A LA MAIRIE DE VILLEGAILHENC


Dossier EPF d' Occitanie sur la recomposition urbaine

Article de l' indépendant du 11.12.2020

Aude : deux ans après les inondations, l'appel au secours du village de Villegailhenc


Michel Proust, le maire de Villegailhenc, quelques jours après le drame du 15 octobre 2018. Independant - BOYER Claude
Publié le 11/12/2020 à 12:17 , mis à jour à 15:26
La municipalité de Villegailhenc va devoir faire face à plusieurs millions d'euros de dépenses pour reconstruire les espaces publics. Le mécénat est la seule voie possible.
Sa barbe blanche, son ton posé et son homonymie avec un grand écrivain français ont fait leur réapparition, ces jours derniers, dans la presse nationale… Le maire de Villegailhenc, Michel Proust, a lancé un appel aux dons pour reconstruire le village ravagé par les inondations du 15 octobre 2018. Ce jour-là, les deux cours d'eau qui confluent au cœur de la commune, le Merdeau et le Trapel, avaient tout dévasté, causé la mort de quatre personnes, détruit plus de 30 maisons, emporté le pont principal et infligé d'irréparables dégâts à plusieurs infrastructures collectives.

Encore deux ans

"Même si l'Etat, le Département, la Région nous aident, notre budget de fonctionnement est de 1,6 ou 1,7 M€. Or, pour reconstruire, nous avons besoin de 17 M€", constate Michel Proust. "Le temps joue contre nous. Il faut donner un coup de projecteur sur la situation de Villegailhenc", ajoute André Tiquet, enfant du village et actuel président de la fédération du bâtiment de l'Aude. Car "en deux ans, on ne peut pas dire que grand-chose a bougé". Et pour que Villegailhenc retrouve un semblant de normalité "il faudra au moins deux ans de plus", pronostique l'entrepreneur.

Le village a perdu 250 habitants

Ce qui est acquis, en matière de financement, c'est la reconstruction des ateliers municipaux, du foyer communal et de la maison citoyenne, "grâce à l'argent de l'Etat, du Département et de la Région qui couvre presque la totalité", se félicite à nouveau Michel Proust. Reste tout l'aménagement du périmètre concerné par les démolitions au titre du fonds Barnier, les emprises des fameuses 32 maisons rachetées à leur propriétaire et détruites. "Nous avons un projet, léger forcément : un espace vert avec éventuellement des structures légères dédiées au souvenir", détaille Michel Proust. Mais pour savoir ce qui sera possible ou non de faire, les résultats d'une nouvelle étude hydraulique sont attendus, avant la fin de l'année, qui porte sur une centaine de maisons.
Quoi qu'il en soit, la facture de la reconstruction sera lourde. "Le village a perdu 250 habitants", fait remarquer André Tiquet. "Cela fait 200 000 € de manque de rentrées fiscales, précise Michel Proust. L'État a compensé en 2019, la compensation sera presque totale en 2020, mais ensuite ?" L'appel aux dons a donc paru être la meilleure solution.

Déductible des impôts

Une association a été créée - Ensemble pour rebâtir Villegailhenc - et de longs mois ont été nécessaires pour obtenir la possibilité que les dons à cette association puissent être déduits du revenu imposable. "Lorsque nous l'avons obtenu, il y a eu l'incendie de Notre-Dame, raconte Michel Proust. Puis le premier confinement, puis les inondations dans les Alpes-Maritimes, et enfin le deuxième confinement. Là, on est deux ans après les inondations. Il fallait lancer l'appel", ajoute le maire de Villegailhenc.
Pour l’instant, les dons peuvent être envoyés seulement sous forme de chèque, à la mairie de Villegailhenc, avec comme bénéficiaire "SOS Villegailhenc". Très vite, une cagnotte sur internet devrait voir le jour.
Laurent Rouquette

L' Agglo contribue aussi à la reconstruction (10 déc 2020)

RECONSTRUCTION DE VILLEGAILHENC

L’Agglo contribue aussi à la reconstruction de Villegailhenc
Plus de deux ans ont passé depuis les dramatiques inondations qui ont ravagé une partie du territoire. La note de cette catastrophe s’avère terrible, à commencer par ce qu’il y a de plus cher : les vies humaines (15 morts dans l’Aude).

De l’eau a coulé sous les ponts depuis, plus paisiblement que le 15 octobre 2018, fort heureusement. Y compris sous celui, provisoire, de Villegailhenc, construit dans l’urgence par le CNPS (Centre national des ponts de secours), pour remplacer celui emporté par le Trapel en furie, si paisible en temps normal, et même à sec l’été...
« Le provisoire dure un peu trop », au goût des habitants, mais Michel Proust, le maire de cette commune, l’une de celles les plus impactées par la catastrophe, avec Trèbes, Couffoulens, Conques-sur-Orbiel... précise que « certaines études, indispensables pour définir l’avenir de la recomposition urbaine, ont été retardées par la COVID ».

Pourtant, ces villages se reconstruisent. Doucement peut-être, mais sûrement !

« Nous avons heureusement bénéficié des aides de l’État, de la Région Occitanie, du Département et de Carcassonne Agglo, pour les travaux d’urgence et les relogements dans un premier temps, souligne le premier magistrat, mais aussi sur le projet de recomposition urbaine. »
L’objectif est de redonner une belle image au village et de le protéger des caprices du temps.
La rue du Fort, la rue Tranquille et celle des Escombes, près de l’église, vont être rénovées très prochainement. Mais avant les travaux de surface, histoire de travailler en bonne intelligence, Carcassonne Agglo va contrôler et remettre en état les réseaux d’eaux (usées et potables) qui le nécessitent et mettre en conformité les branchements.
En outre, l’intercommunalité a signé avec l’État un Contrat de transition écologique (CTE) régulièrement cité en exemple au niveau national, « dans la perspective de mener les reconstructions et aménagements futurs de manière durable et résiliente », a toujours dit le président de l’intercommunalité, Régis Banquet.
« Dans ce cadre, l’Agglo s’est donnée une mission « ré-emploi » des déchets issus des chantiers de déconstruction (charpentes, poutres, tuiles, pierres, menuiseries...) et faire ainsi des économies budgétaires », explique Eric Ménassi, vice-président, délégué aux Transitions écologiques, à la résilience et à la reconstruction. Une quarantaine de maisons, rachetées à leurs propriétaires par l’Établissement public foncier (EPF), via le fonds Barnier, vont être déconstruites afin d’élargir le lit de la rivière (de 5 à 40 mètres par endroits). Les ateliers municipaux vont être reconstruits eux. Un foyer municipal, une Maison citoyenne qui accueillera des permanences administratives, des jardins de loisirs et sans doute même un musée ou un Mur du souvenir, fait de vieilles pierres du XVI et XVIIe siècles, vestiges des maisons déconstruites, seront aménagés. Et le fameux pont reconstruit.
La résilience, c’est tirer les leçons du passé, surmonter ses blessures. Revivre tout simplement. Plus forts qu’avant !


Lien copié dans le presse-papiers