FASÈTZ LA LENGA EN CABARDES

Depuis plus de 20 ans, l’association « FASÈTZ LA LENGA EN CABARDES » œuvre sur 5 communes pour faire vivre la langue et la culture occitanes et aider à la promotion des « produits locaux ».

Les Maires de Villegailhenc, Moussoulens, Aragon, Ventenac-Cabardés, Pennautier ont signé une charte culturelle et, mandatés par leurs conseils municipaux, renouvellent chaque année leur soutien en accordant une aide financière et logistique à l’association.

La vitrine de « Fasètz »est maintenant bien reconnue aussi bien sur le plan local que sur les plans départementaux et régionaux: la Quinzaine occitane (en février ) et les Estanquets mensuels permettent de présenter dans les 5 villages tous les aspects de notre culture ( théâtre, musique, chants, cinéma, conférences, cuisine …). Le loto annuel « en lenga nòstra » est toujours bien apprécié et le voyage « Découverte de l’Occitanie » doit refuser du monde chaque année.
Une quarantaine de personnes vient chanter « tot en òc » à la chorale « Cossi Que siague » et l’atelier de langue et culture occitanes est bien suivi.


Ouverture de la Quinzaine Occitane le 27/02

Programme complet de la Semaine Occitane, du 27 février au 9 mars

Chauffe Marcel, ce 28 février à Pennautier dans le cadre de la Quinzaine Occitane

Dins l’encastre de la QUINZENADA OCCITANA, Fasètz la Lenga en Cabardés presenta al Teatre Na Loba de Puègnautier « Chauffe Marcelle », 

creacion de la Companìa « Rêves du 22 Mars ».
Il s’agit d’abord d’un acteur qui interprète un texte. Il s’agit d’abord et avant tout de faire entendre une langue dans son occitan d’origine. Il s’agit avant tout de transmettre à un public une histoire, celle de Marcelle Delpastre, à travers son œuvre poétique. Quand on raconte qu’on va jouer un spectacle sur une poétesse-paysanne du limousin du début du XXème siècle, tout le monde rigole. Pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’un spectacle sur un auteur parisien serait plus prestigieux ? Pourquoi est-ce que travailler les écrits d’un homme, blanc, parisien, riche, hétérosexuel en impose ? Pourquoi 80% de la littérature que nous lisons émane uniquement de cette catégorie-là ? Et surtout, pourquoi s’intéresser à ce que l’on connaît déjà ? Pourquoi l’inconnu, l’étrange, l’étranger fait-il peur ? Marcelle Delpastre n’entre pas dans les histoires littéraires ni dans le cœur des gens pour plusieurs raisons, qui n’ont RIEN à voir avec la qualité de ses textes. Le projet consistera à mettre en avant justement ce qui l’a fait oublier.

Marcelle Delpastre (1925-1998) est une figure emblématique de la littérature occitane. Elle a puisé son inspiration au cœur de la campagne limousine, entre collines verdoyantes et ruisseaux murmurants. Très attachée à la ferme familiale de Germont, sur la commune corrézienne de Chamberet, elle y pratiquera l’agriculture, tout en écrivant des textes en prose, des poèmes, des contes, des psaumes…



Prochain Estanquet ce mardi 30 janvier

A.G. de FASÈTZ LA LENGA EN CABARDES

Inauguration de la Quinzaine Occitane à Pennautier

Lien copié dans le presse-papiers